En ce moment
 
 

Des feux d'artifice sans bruit... C'est possible (vidéo)

Nouveau 1er janvier

Les festivités du nouvel an arrivent à grands pas. Plusieurs communes prennent soin d’interdire les feux d’artifice dans les jardins à cause des animaux. Ceux-ci supportent mal les bruits d’explosion, alors certains vendeurs proposent des feux d’artifices à bruit réduit. Ils explosent quand même mais moins fort et ne rencontrent pas un grand succès auprès des clients. Exemple à Wandre en province de Liège avec Matthieu Langer et Julien Raway.

Si l’explosion à l’allumage des feux d’artifice à bruit réduit est la même, l’intensité sonore est réduite de 150 à 70 décibels. Un magasin à Wandre en propose plusieurs types qui sont pourtant loin d’être silencieux, comme l’explique l’artificier, Rudi Glisenti: "Vous avez quand même la chasse qui démarre qui fait autant de bruit qu’un autre. C’est simplement la retombée qui va former une couleur ou alors une petite grappe qui fera moins de bruit."

Dans les faits, ces modèles attirent peu d’amateur. Moins de 5% du chiffre d’affaire du magasin sur la saison car la nuit du 31 décembre, pour beaucoup, c’est l’envie de créer un véritable spectacle sons et lumières. "C’est pour les enfants, d’après un client. Les enfants aiment quand ça fait du bruit, quand ça fait des lumières, beaucoup de couleurs. Donc c’est ce qu’on recherche en priorité." Un enfant confirme: "Je n’aime pas trop les silencieux, je préfère quand même ceux qui font plus de bruit."

Au sol ou dans les airs, ces feux d’artifice conventionnels dépassent largement les 110 décibels. Avec ce type d’installation, le volume sonore est divisé par quatre, il en existe plusieurs modèles. "Le mieux c’est encore de rester sur tout ce qui est fontaines, feux de Bengale, fumigènes, chandelles romaines, poursuit Rudi Glisenti. Et au moins là, vous restez sans bruit et vous respectez la nature en même temps."

De 30 secondes à une minute, l’effet lumineux est garanti avec moins de déchet et de pollution sonore, de quoi enfin apaiser Médor.

 

Vos commentaires