En ce moment
 
 

Des travailleurs arrivent ivres dans 70% des entreprises

 
 

La problématique de l'alcool au travail est abordée différemment d'une entreprise à l'autre. A partir du 1er avril, la réglementation les oblige à définir une politique de prévention, ce qui devrait harmoniser les règlements de travail à ce niveau.

Une étude de l’institut Prevent, spécialisé dans la prévention des risques professionnels, révèle des chiffres alarmants quant à la problématique de l’alcool au travail. En effet, les données montrent que des travailleurs sont arrivés ivres dans 70 % des entreprises, qu’ils étaient ivres au moins une fois pendant le travail dans 40 % des cas et que 76 % des entreprises ont été confrontées à l’absence de travailleurs suite à des problèmes d’alcool, explique-t-on sur BelRTL.

> REPORTAGE : QUAND ON BOIT, CA SE VOIT


De nombreuses conséquences négatives

Si ces chiffres datent de 2004, ils relaient malgré tout la réalité alarmante de cette problématique. La consommation d’alcool chez les travailleurs a des conséquences négatives pour les entreprises: plus d'accidents du travail, plus d'absentéisme, moins de productivité et une moins bonne ambiance de travail, notamment.


A partir du 1er avril, tout devra changer

A partir du 1er avril2010, tous les employeurs du privé doivent disposer d'une politique de prévention en matière d’alcool et de drogues. Ils doivent au moins annexer au règlement de travail une déclaration d’intention, explique-t-on sur BelRTL.



 




 

Vos commentaires