En ce moment
 

Éboueur, un métier à hauts risques: Grégory a eu les jambes coupées par une voiture

Les automobilistes sont invités à faire plus attention aux éboueurs. Il arrive qu'ils soient renversés sur la chaussée ou qu'ils se blessent avec le contenu des sacs. De plus en plus d'éboueurs sont aussi parfois insultés dans les parcs à conteneurs. Le métier figure d’ailleurs dans le top 10 des professions, les plus dangereuses pour la santé. Ludovic Delory et Gaetan Zanchetta ont rencontré des éboueurs du Roeulx pour le RTL Info 13H.

Le 16 mai 2014, Grégory chargeait son camion quand il a perdu ses jambes. L’éboueur a été fauché par un automobiliste qui dit avoir été ébloui par le soleil.

"Tous les jours, je dois me lever le matin deux, trois heures plus tôt car je dois enfiler mes prothèses. Et j’essaye de ne pas rester en chaise roulante, j’essaye parce que des fois j’ai mal, j’ai des douleurs fantômes", explique Grégory Kostin, ancien chargeur.


Des dizaines d'accidents chaque année

Avec trois confrères, Gregory a choisi de témoigner. De courtes vidéos pour rappeler la difficulté d’être éboueur au quotidien.

Il y a eu 32 accidents recensés l’an dernier chez Hygea, et des dizaines d’autres sur l’ensemble des intercommunales wallonnes. Et les causes sont multiples: des automobilistes pressés, des objets contondants dépassant des sacs ou des agressions dans les parcs à conteneurs. Bientôt, des caméras intelligentes s’ajouteront à la batterie de remèdes.


Des caméras intelligentes

"La technologie nous permet désormais par des captures d’images de pouvoir identifier des véhicules, en mesurer la vitesse et l’angle de déplacement pour déterminer si une voiture arrive dans l’axe d’un camion avec une vitesse trop importante", précise Jacques De Moortel, le directeur général de Hygea.

La campagne, quant à elle, se déclinera sous forme de quatre spots, sur les réseaux sociaux et dans les salles de cinéma.

Vos commentaires