1700 élèves supplémentaires rejoignent le secondaire: y aura t-il assez de places dans les écoles?

On compte 1.700 formulaires de plus par rapport à l'année passée. Or aucune nouvelle école n'a été créée.

Les inscriptions pour la première année du secondaire débutent aujourd'hui. Parents et futurs élèves de première peuvent désormais remplir leur formulaire d'inscription unique. Trouver une place dans l'école de son choix n'est pas facile, et le sera encore moins cette année. 1700 élèves supplémentaires devront trouver une école cette année.

52.604 formulaires uniques ont été créés cette année. C'est 1704 de plus que l'an passé selon des chiffres de la CIRI, Commission Interréseaux des Inscriptions.

La région bruxelloise, la plus touchée par le boum démographique et le manque de place dans les écoles, devra à elle seule accueillir plus de 500 enfants supplémentaires.


Certains parents optent pour le déménagement

Le cabinet de la ministre de l'Enseignement, Marie Martine Schyns, ne souhaite pas s'exprimer. Il communiquera dans le courant de la semaine le nombre de places effectives dans les écoles. Impossible donc pour l'instant de savoir si il y aura assez de place pour tout le monde.

Le manque de place en région bruxelloise est tel que certains parents doivent faire des kilomètres pour emmener leurs enfants à l'école. Et en arrivent même parfois à faire leurs valises.

Les associations de parents s'inquiètent du manque d'anticipation du boum démographique dans la création de places. Le phénomène est connu depuis bien longtemps mais les écoles ne se s'adaptent pas suffisamment vite. "La seule solution aurait dû être d'anticiper, de construire des écoles à Bruxelles et non pas s'inquiéter de la hausse démographique", regrette Anne François, coordinatrice de l'Asbl élèves, au micro de Guillaume Fraikin pour Bel RTL.


"Ça pose des questions en termes de qualité d'accueil"

Selon la Fapeo (Fédération des associations de parents de l'enseignement officiel), il devient pourtant difficile de créer plus de places dans les établissements tout en maintenant la qualité de l'enseignement. 

"Ça pose des questions en termes de qualité d'accueil, de recrutement des renseignements, il y a énormément de questions derrière ces créations de places qui ne sont pas facilement solubles", explique Véronique de Thier, responsable générale de la Fapeo, au micro de Guillaume Fraikin.

Les élèves remplissent une liste de 10 établissement, par ordre de préférence. En fonction de nombreux critères, ils seront envoyés dans le 1er, 2e ou 10e établissement. Parents et enfants ont jusqu'au 9 mars pour indiquer leurs choix. 

Vos commentaires