En ce moment
 
 

Enfants de 6 ans et plus masqués à l'école: comment le vivent-ils et qu'en disent leurs parents ce matin?

  • Coronavirus: certains parents ont dit non au masque dès 6 ans devant leur école

  • Masques dès 6 ans: des pétitions ont déjà récolté plus de 40.000 signatures

  • Coronavirus: Saint-Nicolas encourage les enfants à porter le masque

 
 
 

Tous les enfants âgés de 6 ans et plus sont obligés de porter le masque à l'école désormais. Nos reporters ont suivi l'arrivée des écoliers dans un établissement du Namurois pour voir comment les enfants, leurs parents, et leurs enseignants appréhendent cette première journée.

Dès ce matin, tous les élèves de primaire devront porter le masque à l'école. Notre rédaction est déployée auprès des enfants, des parents et du personnel des établissements scolaires pour voir comment débute cette première journée. Notre journaliste Guillaume Fraikin, s'est rendu à l'école de Saint Martin de Leuze en province de Namur afin d'observer dans quel état d'esprit sont les petits et les plus grands. Il a pu interroger le petit Denis et sa maman Handa. "[Le masque sur le nez] est un petit peu dérangeant", dit le petit garçon tout en précisant que pour parler avec ses camarades de classe, cela ne posera pas de problème. Sa mère, en revanche, ne semble pas très à l'aise avec cette idée. "Je pense qu'ils ne vont pas changer de masque toutes les 4 heures, ils vont le toucher, vont l'enlever quand ils mangent, le remettre n'importe comment donc je pense que ce ne sera pas très hygiénique. Espérons que cela dure peu de temps", dit-elle. Pour la petite Louise, le masque ne semble pas poser le moindre souci: "C'est ma maman qui l'a fait, ça va bien se passer", dit la fillette qui ne peut toutefois s'empêcher de le toucher avec les doigts. "On aurait voulu l'éviter, mais on est bien obligés de s'y plier", regrette son père.



"Cela ne s'est pas fait facilement"

Notre journaliste a aussi recueilli le sentiment de Sébastien Massart, directeur de l'école. Selon lui, les enfants respectent la règle: "Nous avons accueilli la nouvelle vendredi dans l'après-midi, rappelle-t-il. Ca ne s'est pas fait facilement. On a d'abord dû voir dans l'école ce qui était possible de faire pour que cette mesure puisse être respectée le mieux possible. Ensuite, on a prévenu les parents le samedi matin", a-t-il décrit.

La mesure est vivement contestée par plusieurs milliers de parents. Une pétition demandant son retrait circule d'ailleurs sur internet et a recueilli plusieurs milliers de signatures.

Dans le même temps, d'autres mesures entrent en vigueur ce lundi: les activités parascolaires sont interdites. Quant aux élèves du secondaire, ils débuteront l'enseignement hybride, moite présentiel, moitié distanciel, à partir de mercredi.






 




 

Vos commentaires