En ce moment
 
 

Entre inondations et météo maussade, le tourisme belge a-t-il été impacté cet été?

 
inondations
 

Malgré la crise du coronavirus, les inondations et la météo très instable, le bilan du premier mois des vacances d'été est plutôt positif pour les opérateurs touristiques en Wallonie, d'après les coups de sonde effectués par Wallonie Belgique Tourisme (WBT). Quelque 80% d'entre eux se disent satisfaits du taux de fréquentation dans les hébergements, les attractions et les musées.

Dans le détail, 75% des visiteurs cet été en Wallonie étaient belges et plus majoritairement venus de Flandre. "Ceci s'explique notamment par le fait que les flamands étaient plus présents dans les hébergements, les wallons ayant privilégié les excursions ou activités d'un jour", observe samedi l'organisme. Les visiteurs belges, avec un profil largement familial, sont restés plus longtemps que d'habitude dans les hébergements.

Les campings ont davantage souffert

Ces logements ont affiché un taux d'occupation moyen de 77% entre le 1er juillet et le 15 août (chiffres arrêtés au 15/08), soit dans la moyenne habituelle pour une saison dite "normale", comme en 2019 par exemple. Les villages de vacances et hébergements de terroir, dont ceux de grande capacité, ont été particulièrement prisés.

Les campings, souvent situés à proximité de cours d'eau et très sensibles à la météo, ont davantage souffert des conditions climatiques.

Enfin, près de 15.000 pass VisitWallonia ont été utilisés en tout ou en partie auprès de 378 prestataires, cet été, pour la somme de 1,2 million, précise encore Wallonie Belgique Tourisme.

Ce sésame touristique d'une valeur de 80 euros peut être utilisé dans environ 800 musées, parcs d'attractions, hébergements, etc. en Wallonie. Sa date de fin de validité est fixée au 31 août.


 

 




 

Vos commentaires