En ce moment
 
 

Coronavirus: par manque de matériel, les pompiers contraints de réutiliser leurs salopettes jetables?

 
CORONAVIRUS

Le président du secteur zones de secours au SLFP, le syndicat libéral de la Fonction , Eric Labourdette était l’invité de Fabrice Grosfilley dans la matinale de Bel RTL. Il a évoqué les mesures de prudence que prennent les sapeurs-pompiers dans cette situation de pandémie. Les sapeurs-pompiers utilisent des salopettes jetables et des masques.

Toutefois, à cause d’une pénurie du matériel de protection, ils doivent les réutiliser, en les lavant à plusieurs reprises. Ils lavent notamment leur salopette dans un bain d’eau de javel.

"Nous devons prendre des mesures de prudence pour rester opérationnels le plus longtemps possible, c'est-à-dire qu'on met des salopettes, des masques. Malheureusement, des protections pour les yeux, des visières, cela manque encore. Les masques chirurgicaux, on les réutilise, on les garde 8 heures dans un sac en plastique ou dans un réservoir dans notre poche pour les garder le plus longtemps possible. Les masques FFP2, on arrive à la fin de certaines réserves stratégiques, y compris dans les hôpitaux et on a trouvé un système de réemploi, on les désinfecte, on les fait sécher, cela prend du temps. Aujourd'hui, on voit qu'on réutilise des salopettes jetables, on les trempe dans un bain d'eau et d'eau de javel et on les fait sécher pour pouvoir les réutiliser", explique Eric Labourdette.

Le syndicaliste salue une décision positive prise à Bruxelles : "La direction a pris une mesure supplémentaire pour assurer une barrière supplémentaire c'est qu'elle a acheté 800 cache-poussières pour nos sapeurs-pompiers, en plus de leur tenue de travail, vu la pénurie de salopettes".

> CORONAVIRUS BELGIQUE: consultez les dernières infos

 

 

Vos commentaires