En ce moment
 
 

Et pourquoi pas se lancer dans la franchise? 250 points de vente cherchent preneur

Et pourquoi pas se lancer dans la franchise? 250 points de vente cherchent preneur
©Pixabay sstoyanov
 
 

La franchise est une piste crédible pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Et il y a des opportunités à prendre en Belgique, notamment dans l’horeca.

Le Franchising Belgium Day, la journée de la franchise, se tenait hier. L’objectif était de faire se rencontrer des candidats entrepreneurs avec près de 30 enseignes commerciales, on va les appeler des franchiseurs, et qui cherchent des franchisés. Et l’offre de ces franchiseurs est plutôt importante, puisque les 27 franchiseurs proposaient 200 nouveaux points de vente à ouvrir dans les prochains mois et une cinquantaine de sites existants à reprendre.

Quels sont les secteurs et les marques qui cherchent ainsi à s’étendre via le mécanisme de la franchise?

L’horeca bien sûr, avec des enseignes comme l’enseigne française O’Tacos qui cherchait hier à lui seul près de 15 franchisés, ou de plus petits comme le glacier Capoue, ou des grandes marques comme Burger King. L’alimentation également, avec plusieurs chocolatiers bien connus, les supérettes Spar, les épiceries Bremond, etc.
Il y a également beaucoup de services comme par exemple Daniel Moquet, l’entreprise qui aménage des allées, des cours et des terrasses ou encore Auto5.

Pourquoi la franchise cherchent-elle autant de monde?

Pour plusieurs raisons. La relance est là. Beaucoup de gens ont modifié leurs valeurs pendant le covid, ils veulent faire des choses qu’ils aiment, être plus indépendants. Mais tous ne veulent pas partir de zéro. La franchise leur permet de disposer d’une marque, d’un business plan, d’un plan financier, d’outils marketings, d’un assortiment de départ et d’un accompagnement.
 
Mais tout cela est payant ?

Effectivement, il y a en général un ticket à payer pour rentrer dans une franchise, mais aussi souvent un pourcentage du chiffre d’affaires à abandonner au franchiseur. Qui de son côté va accompagner le franchisé, l’aider à se développer. En fait, les deux parties ont un intérêt au succès de l’entreprise. Raison pour laquelle les banques sont plus enclines à prêter à un franchisé. Mais attention à ne pas signer n’importe quoi. Tous les contrats de franchise ne se valent pas, juridiquement et financièrement. Si cela vous intéresse, faites-vous accompagner par un bon juriste.


 




 

Vos commentaires