En ce moment
 
 

Faut-il craindre le retour massif des vacanciers? La réponse d'Yves Van Laethem

 
 

Le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus était l'invité du RTL INFO 19 heures ce dimanche soir. On le sait désormais, le variant britannique du coronavirus est beaucoup plus transmissible. Cinq cas ont déjà été détectés chez nous en Belgique.
Les mesures actuelles sont-elles suffisantes pour maintenir cette mutation du virus en dehors de nos frontières? Yves Van Laethem informe: "En tout cas elles (les mesures) mettent en exergue l'importance de tester les gens à leur retour de Grande-Bretagne, mais les autres aussi. Cette mesure est très importante tout particulièrement en ce moment." L'infectiologue rappelle que ce variant du coronavirus est déjà présent dans de nombreux pays, le nôtre compris et que la prudence est donc de mise.

Un vent d'optimisme

Par ailleurs, les chiffres du coronavirus en Belgique sont toujours en baisse chez nous. Est-ce pour autant le signe que les règles sanitaires ont été bien respectées durant les fêtes? "On a l'impression que les règles ont été bien observées. On saura mieux ce qu'il s'est passé sur le plan épidémiologique d'ici 5 à 10 jours à peu près. Ce sera le résumé des vacances passées ici comme à l'étranger et des fêtes. Pour l'instant, on est plutôt optimistes."

De l'importance du comportement de chacun

Enfin, une inquiétude nait du retour des vacances. Rien que ce dernier week-end, 40.000 personnes ont rejoint la Belgique. Avec ce retour massif de vacanciers, l'épidémie pourrait-elle reprendre de la vigueur ? "Par définition, le retour à l'école, au travail ou dans la société est un petit bouillon de culture. L'importance est le nombre de semence qu'on a mis sur le terrain. S'il n'y a pas eu trop d'erreurs, trop de choses qui ne pouvaient pas être faites et qui l'ont été, alors on ne devrait pas avoir trop de problème", conclut Yves Van Laethem.


 




 

Vos commentaires