En ce moment
 
 

Quand des festivaliers permettent à un jeune homme en chaise roulante de profiter d'un concert: "On lui a fait une 'standing ovation' "

Une vidéo que nous avons reçue via notre bouton orange Alertez-nous montre un festivalier des Ardentes profiter du spectacle en chaise roulante. On aperçoit des spectateurs lui faire de la place pour pouvoir contempler pleinement le concert.

La scène a été filmée par Valentin. Alors qu'il participe au festival les Ardentes, il est ému par la scène qui se déroule devant ses yeux. "Tout à coup, un cercle s'est formé. J'ai senti que derrière moi, on me tapotait sur l'épaule. Je me suis retourné. Je l'ai vu et j'ai directement cédé la place. A partir de là, tout le monde s'est retourné et lui a fait une standing ovation. Il a pu voir son concert pleinement. On voit sur la vidéo qu'il s'amuse bien. Quand j'ai vu ça, ça m'a vraiment fait plaisir", nous confie-t-il. 

Après le partage de cette vidéo sur les réseaux sociaux, les commentaires positifs sont nombreux. Valentin espère qu'elle servira d'exemple. "La Belgique est un pays très accueillant. Tout le monde fait la fête ensemble et c'est ça le message à faire passer", affirme le jeune homme.


Les festivals aidés par des associations

Les festivals belges s'impliquent de plus en plus pour rendre leurs événements accessibles aux personnes à mobilité réduite. Mais cela demande du temps et beaucoup d'organisation. "On sent véritablement que les mentalités ont évolué au fil des années. Ce qui pouvait paraître il y a quelques années comme quelque chose d'extrêmement contraignant et dont on ne mesurait pas toujours les impacts positifs est véritablement pris à coeur par les équipes aujourd'hui ", éclaire Yoann Frédéric, coordinateur du festival "Les solidarités". 

Les organisateurs de festivals sont aidés par des associations. "Pour une personne en chaise roulante, on va essentiellement mettre en place des plaques de roulage qui vont mener aux scènes ou aux commodités. On va essayer d'avoir des bars rabaissés pour permettre la commande des boissons", indique Aurélie Charlier, coordinatrice de l'Asbl 'Access-i'.

Si les festivals sont de plus en plus accessibles pour les personnes à mobilité réduite, les associations dénoncent toujours les infratructures inadaptées dans de nombreuses villes du pays. 

Vos commentaires