En ce moment
 
 

Garance explique son changement de vie: "Je ne voyais presque pas mes enfants à cause des bouchons"

  • Les embouteillages pousseraient beaucoup de Belges à changer d

  • Focus en plateau sur les énormes problèmes de mobilité en Belgique

 

Les bouchons monstres auxquels sont confrontés chaque jour les automobilistes sont la cause principale qui pousserait de nombreux Belges à changer d'emploi. C'est le résultat d'une enquête qui met en avant le confort de vie d'habiter près de son lieu de travail. Un sujet développé dans le RTLinfo 19H par Julien Crête et Gaetan Zanchetta.

Garance a décidé de commencer une nouvelle ville dans un espace de coworking à Louvain-la-Neuve. Après douze années de travail dans un le monde bancaire à Bruxelles, cette mère de famille a pris la décision de changer de vie et de relever de nouveaux défis. Une façon d'échapper aux trois à quatre heures d'embouteillage quotidiens. "Quand on ne voit quasiment pas son enfant sur la journée, ça pèse sur le moral, et donc ça pèse sur le boulot aussi", explique Garance. "Éviter tous ces trajets, c'était vraiment la solution qu'il fallait trouver pour atteindre un équilibre", précise-t-elle.


"Je fais tout pour ne pas perdre de temps bêtement dans ma voiture"

Désormais, lorsqu'elle part en rendez-vous, Garance organise elle-même ses déplacements. "Je ne suis pas toujours à l'abri d'un accident ou d'un problème sur la route, mais je fais tout pour ne pas perdre de temps bêtement dans ma voiture", explique la mère de famille.


Deux employés sur trois changent de travail à cause des trajets

D'après une récente enquête, les déplacements trop longs justifieraient un changement de travail pour 66% des employés. Les autres facteurs poussant à changer de job sont l'évolution de carrière, une augmentation de salaire, ou encore la vie familiale. Dans les faits, les trajets sont devenus une bête noire. "Il y a la perte de temps, la frustration d'être dans sa voiture, et surtout c'est du temps à rattraper par la suite sur le lieu de travail", explique Iris Houtaar, manager en recrutement pour Robert Half.

Autre constat: sept travailleurs sur dix projettent de changer d'emploi dans les prochaines années. Les entreprises doivent ainsi s'adapter pour éviter les désagréments. "Ça peut être l'accessibilité au lieu de travail, ça peut aussi être le télétravail, la flexibilité des horaires, etc.", précise Iris Houtaar.

Chargée aujourd'hui de simplifier la vie de certains parents, Garance encourage les autres à organiser leur quotidien différemment. Ce qu'elle a fait elle-même sans aucun regret.

Vos commentaires