En ce moment
 
 

Geoffroy découvre une faille dans le logiciel Excel en expliquant un exercice de math à son fils (vidéo)

Geoffroy révisait un exercice de mathématiques avec son fils, élève en 2ème secondaire, lorsqu'il a fait une découverte inattendue. Il a essayé d'illustrer le calcul à l'aide du logiciel Excel, un tableur très utilisé dans de nombreux métiers. L'exercice est relativement simple, mais le programme donne une mauvaise réponse. Le papa a tout simplement trouvé une faille dans le logiciel développé par Microsoft.

Faisons l’exercice ensemble:

Si la variable A est à égale à -4, que vaut alors -A au carré?
A = -4
-A² = ?

Comme l'explique notre témoin Geoffroy, "A² c'est -4 au carré, ça va donner 16. On ajoute le symbole moins parce qu'il arrive après dans l'ordre de priorité, ce qui va faire -16", explique le parent d'élève.

La réponse est donc:
-A² = -16


L'erreur d'Excel

Voilà un simple calcul de deuxième secondaire. Consultant en informatique, Geoffroy a voulu expliquer l'exercice à son fils Alexandre à l’aide du logiciel Excel, développé par Microsoft. Mais à sa grande surprise: le résultat est faux.

"Ce que le logiciel a fait, c'est qu'il a pris l'ensemble du nombre avec le sigle moins devant, et qu'il l'a mis au carré. Donc on arrive à un résultat de 16. Mais si on suit l'ordre logique des opérations mathématiques, qui est déterminé mondialement, on aurait dû d'abord faire la mise au carré puis seulement ajouter le sigle moins", confie Geoffroy.

Microsoft déclare qu'effectivement, le signe moins devant une variable sera pris en compte avant la mise au carré

L'erreur se retrouve dans toutes les versions du logiciel. Pour en avoir le cœur net, Geoffroy consulte deux professeurs de mathématiques, deux ingénieurs civils… tous sont unanimes : il y aurait bien une faille dans le logiciel. "Ils ont été chercher dans l'aide de Microsoft et Microsoft déclare qu'effectivement, le signe moins devant une variable sera pris en compte avant la mise au carré. Ce qui n'est pas correct en mathématiques", indique notre témoin.

Pour éviter ce problème, il suffit d’employer la fonction "puissance". Mais la plupart des utilisateurs n'utilisent que la fonction classique.

Geoffroy n’a pas encore contacté Microsoft pour les informer de ce bug découvert sur un énoncé donné à des enfants de 14 ans.

Vos commentaires