En ce moment
 
 

Grève du rail ce mercredi: d'autres actions sont-elles prévues?

 
 

Pas de train ou presque ce mercredi matin, en Belgique. Les syndicats organisent une grève de 24 heures sur le rail. Ils demandent plus d'investissement pour la SNCB. Le mouvement de grève court donc jusqu'à 22 heures ce mercredi soir. Et après, d'autres actions sont-elles déjà envisagées ?

Presqu'aucun train ne circule ce mercredi dans notre pays. Les syndicats l'avaient annoncé: une grève était bel et bien prévue et elle paralyse une bonne partie du réseau ferroviaire belge. Un quart des trains circule, mais aucun en provinces de Namur et Luxembourg.

En cause? Les syndicats demandent plus d'investissement pour la SNCB, 4 milliards d'euros pour être précis. Ce mouvement, qui va durer pendant 24 heures, pourrait être réitiré dans les prochaines semaines. Tout va dépendre du conclave budgétaire qui se tient dans quelques jours, nous dit notre journaliste présent à Liège ce mercredi. Les syndicats réclament plus de moyens financiers, mais aussi en personnel et en infrastructures. C'est donc un moment charnière pour l'avenir de la SNCB puisque ce budget prévoit des investissements pour les 10 prochaines années. Et la situation actuelle est compliquée. 

Quelques chiffres pour mieux comprendre: rien que durant les 6 premiers mois de cette année, 22.000 trains ont été supprimés. Et 1.500 travailleurs non-remplacés au cours de ces 2 dernières années.

Une chose est donc sure et acquise, si aucun financement important n'est dégagé dans les prochains jours, les syndicats l'assurent: l'hiver sera chaud au niveau social. Il faudra donc s'attendre à plusieurs journées de grève avant la fin de l'année. Et certains syndicats nous ont même confié que des actions pourraient être menées avant le 9 novembre. 


 

Vos commentaires