En ce moment
 
 

Grippe aviaire H5N8: faut-il s'inquiéter?

 
 

Des foyers de grippe aviaire H5 N8 ont été découverts aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne et en Allemagne. Chez nous, des mesures de confinement sont ordonnées pour éviter que le virus ne touche les volailles belges. Selon les spécialistes, le virus n'est pas contagieux pour l'homme ou très peu et comporte très peu de risque pour l'espèce humaine, voire aucun.

Notre pays a ordonné aux éleveurs professionnels de volaille de confiner leurs animaux, une mesure de précaution pour éviter toute propagation du virus de grippe aviaire touchant les Pays-Bas voisins. Le ministre fédéral de l'Agriculture, Willy Borsus, a rassuré la population: pour l'instant aucun cas n'a été détecté chez nous. 

Mais d'où vient ce virus? Est-il contagieux? Mortel pour l'être humain? Notre journaliste Loïc Parmentier a mené l'enquête.


Le virus vient d'Asie: des oiseaux migrateurs l'ont apporté

Le fameux virus de la grippe aviaire H5N8 se retrouve généralement cantonné de l’autre côté de la planète, en Asie : en Corée du Sud, en Chine ou encore au Japon. Pour arriver en Europe, selon différents spécialistes, ce virus H5N8 a été transporté par des oiseaux migrateurs.  Ce sont eux qui auraient contaminé début novembre une exploitation dans le Nord-est de l’Allemagne. Une dizaine de jour plus tard, une exploitation en Grande-Bretagne dans le Yorkshire et tout de suite après les Pays-Bas.

Pour la Belgique, pas de cas parmi les 1.537 exploitations professionnels et leurs 35 millions de volailles.

Pas du tout mortel pour l'homme car peu ou pas contagieux

Le virus H5N1 avait fait plusieurs centaines de victimes. Mais le cas de la grippe actuelle H5N8, n'est pas du tout le même. En ce qui concerne la contagion entre animaux, le virus est "hautement pathogène", donc contagieux. Cette souche de grippe aviaire pour eux est tout simplement mortelle.  

En ce qui concerne les humains, peu de risque de contamination. Le risque est très faible voire nul selon les autorités européennes.



 




 

Vos commentaires