Il y aurait de plus en plus de jeunes qui fêtent la nouvelle année APRÈS le 31 pour profiter des promos

Il y aurait de plus en plus de jeunes qui fêtent la nouvelle année APRÈS le 31 pour profiter des promos

On ne parle plus d'écharpes et de bonnet mais de foie gras et de mousseux. Les fêtes derrière nous, il y a de grosses promotions sur les produits festifs. Une bouteille de Cava offert pour deux achetées, -30% sur le saumon ou sur la dinde,… Dans les rayons les promos s’affichent sur les invendus des fêtes de fin d’année.

Selon Pierre-Alexandre Billet, patron du magazine Gondola, spécialisé dans la distribution, "comme il y a de plus en plus de personnes dans le besoin, c’est effectivement un moment intéressant pour le consommateur, pour acheter des produits festifs à des prix intéressants."

Et les promotions influent énormément sur les habitudes de consommation. "On voit essentiellement des jeunes qui organisent de plus en plus de fêtes de fin d’année pour pouvoir se permettre certains types de consommation à des prix intéressants. Entre 5 à 10 jours après les fêtes, vous allez trouver des produits alimentaires festifs de -20 à -40 %", précise-t-il.

Autre tendance du côté des distributeurs: de plus en plus d’enseignes font le choix de donner à de banques alimentaires au lieu de démarquer les invendus.

Vos commentaires