En ce moment
 

Bientôt la fin du changement d'heure? "Le passage à l'heure d'hiver est dangereux"

Bientôt la fin du changement d'heure?

Le changement d'heure est débattu aujourd'hui en séance plénière à la chambre. Les députés vont se pencher sur une résolution portée notamment par les MR, Gauthier Calomne et David Clarinval. Ces derniers demandent que le gouvernement fédéral porte le débat au sein de l'Union Européenne et réclame une évaluation globale du dispositif.

L'heure d'été a été introduite en Belgique en 1977. Comme dans les autres pays qu'ils l'ont adopté, l'objectif était d'économiser l'énergie. Cet avantage ne semble plus pertinent vu la qualité de l'éclairage, moins énergivore de nos jours.

Une directive européenne fixe depuis 2001 une date et une heure harmonisées pour le début et la fin de la période de l'heure d'été, pour l'ensemble de l'UE.


"Cela va avoir des impacts sur les personnes qui sont sensibles au décalage horaire"

Le Parlement européen a demandé en février dernier une évaluation détaillée du changement d'heure semestriel à la Commission européenne. 

C'est donc l'Europe qui devra trancher, si elle décide d'arrêter le changement d'heure, si l'heure d'été ou l'heure d'hiver est conservée.

Selon certains spécialistes, le changement d'heure trouble l'organisme. "On a une hormone très importante, la mélatonine, l'hormone du sommeil. Elle est sécrétée plus ou moins à la même heure pour ceux qui dorment de manière régulière. Lors du changement d'heure, la sécrétion de la mélatonine n'est pas modifiée. Cela va avoir des impacts sur les personnes qui sont sensibles au décalage horaire, tels que les enfants, les personnes âgées, et même certains adultes", explique le Docteur Benny Mwenge, somnologue aux cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles, au micro de Pascale Hourman pour Bel RTL. 

Parmi les conséquences notables, la fatigue, des troubles de l'humeur, l'agressivité. De plus, le changement d'heure induit une augmentation du nombre d'accidents de la route comme l'indique Benoît Godart, porte-parole de Vias (l'institut belge pour la sécurité routière) au micro de Pascale Hourman : "Le passage à l'heure d'hiver est dangereux, surtout pour les piétons, car on constate une hausse de 57% du nombre d'accidents impliquant les piétons, et surtout à l'heure de pointe du soir".

Vos commentaires