En ce moment
 
 

Déchirements de la séparation: Ibrahim, 10 ans, a été enlevé à sa mère en Pologne et ramené en Belgique par son père

Déchirements de la séparation: Ibrahim, 10 ans, a été enlevé à sa mère en Pologne et ramené en Belgique par son père

L'histoire fait beaucoup de bruit en Pologne. Un garçon de 10 ans a été enlevé dimanche soir par son père dans une ville du nord du pays. Après deux jours de recherches, l'enfant a finalement été retrouvé à Anvers.

L’histoire émeut la Pologne depuis dimanche soir. A 21h dans la ville de Gdynia, au nord du pays, le petit Ibrahim O. était enlevé à sa mère par le père, Azedinne O., un Marocain vivant en Belgique. L’enfant de 10 ans et sa maman avaient vécu avec lui dans notre pays il y a quelques années.

Dès lundi matin, un avis "Child Alert" visant à retrouver l’enfant est lancé en Pologne. Les médias s’emparent alors de l’affaire qui fait grand bruit dans le pays. Karolina, la maman, donne dans l’après-midi une interview à la télévision polonaise dans laquelle elle affirme avoir parlé à son fils au téléphone. Elle indique que celui-ci serait déjà à l’étranger.

Et en effet, plusieurs témoins indiquent avoir vu Ibrahim en promenade avec son père dans les rues d’Anvers lundi dans la soirée.

Un rebondissement a alors lieu. La correspondante de la télévision polonaise Polsat News, Dorota Bawolek, affirme avoir reçu des informations du parquet d’Anvers. Un jugement rendu en Belgique en 2018 obligeait l’enfant à rester en Belgique avec son père et interdisait son départ en Pologne. De nouveau interrogée par les médias polonais, la mère d’Ibrahim affirme ne pas avoir eu connaissance de ce jugement. Elle indique qu’elle était déjà en Pologne à ce moment car une décision de tribunal de 2017 lui donnait la garde complète de l’enfant.

Hier à 18h, la police polonaise a finalement indiqué que les services belges avaient retrouvé l’enfant à Anvers et que la Child Alert était annulée. L’enfant restera en Belgique avec son père en attendant un prochain jugement. Il aura parcouru plus de 1200 kilomètres en voiture entre dimanche soir et lundi.

Vos commentaires