En ce moment
 
 

Il manque 7.000 travailleurs dans la construction en Wallonie: jusqu’à un an de retard sur les chantiers

 
 

Le secteur de la construction en Wallonie recherche des milliers de profils. Une pénurie qui peut provoquer de gros retard sur les chantiers, notamment dans les zones sinistrées par les inondations de juillet.

Le secteur de la construction recherche 7000 travailleurs, rien qu'en Wallonie. 40 métiers du secteur sont considérés comme en pénurie. Et tout cela a des conséquences sur le terrain: si vous faites aujourd'hui appel à un métier de la construction, vous risquez d'attendre des mois (et parfois plus d'un an), avant de voir le chantier commencer.

Exemple concret: pour une rénovation de toiture, entre la signature et le début des travaux, comptez aujourd'hui en moyenne neuf mois, d'après une fédération qui chapeaute des couvreurs en Belgique. C'est deux mois de plus que par le passé. "Actuellement, je peux dire 12 mois dans mon cas. On le précise directement aux futurs clients et plus ou moins tout le monde est dans la même situation", indique Olivier Rostenne, un couvreur.

Des délais plus longs

En ce qui concerne les travaux d'isolation, deux mois de patience pouvaient suffire auparavant. Désormais, tablez en général sur quatre mois pour un chantier d'intérieur, six mois pour l'isolation extérieure. Les délais sont plus longs. Et comme pour les toitures, trois raisons peuvent l'expliquer: un engouement chez les particuliers, la pénurie de matériaux et de main d'oeuvre. 

Des chantiers en pause plusieurs jours par semaine

Forcément, si les sociétés de construction n'ont pas assez de travailleurs, elles ne peuvent pas accepter tous les chantiers. Certains entrepreneurs doivent même mettre des chantiers en pause plusieurs jours par semaine, parce qu'ils n'ont pas assez d'ouvriers.

Et cette pénurie aura aussi des conséquences plus globales, selon la Confédération construction wallonne: il faudra beaucoup plus de temps pour reconstruire les zones sinistrées et moderniser l'habitat wallon (pour le rendre plus écologique, par exemple).


 




 

Vos commentaires