En ce moment
 
 

Il se moque sur les réseaux sociaux de l'état de santé du policier liégeois blessé par balle: l'homme de 29 ans est privé de liberté

Un homme de 29 ans a été privé de liberté le 10 septembre pour s’être réjoui de l’état de santé préoccupant du policier liégeois agressé le 9 septembre. Ce policier du service d’intervention de la zone de police de Liège a été grièvement blessé par balle lors d’un contrôle.

Selon les informations communiquée par le parquet de Bruxelles, les services de la police judiciaire fédérale ont reçu via les réseaux sociaux une capture d’écran montrant qu’un internaute, utilisant le pseudonyme H.B., a posté des messages outrageants envers les policiers. L’internaute s’estimait notamment heureux de la mort du policier liégeois (une mort cérébrale qui a été annoncée par certains médias à tort) et y insultait les policiers de manière générale. H.B. a posté plusieurs messages de ce type le 9 septembre.

Le chef de la police locale de Liège a porté plainte contre ce pseudo la personne derrière le pseudo. Une information judiciaire a été ouverte au parquet de Bruxelles. Suite à divers devoirs d’enquête, l’internaute, H.B., a été identifié. Il s’agit d’un homme né en 1990. Celui-ci a été privé de liberté le 10 septembre. Il a été auditionné par les services de police et par le procureur du Roi.

Vu la gravité des faits et leur caractère inadmissible, il est cité à comparaître devant le tribunal correctionnel de Bruxelles le 1e octobre 2019.

Vos commentaires