En ce moment
 
 

Ils ont affronté le danger et sauvé les passagers du Thalys: et vous, qu'auriez-vous fait face au terroriste?

Ils ont affronté le danger et sauvé les passagers du Thalys: et vous, qu'auriez-vous fait face au terroriste?

Que faire lorsque des terroristes prennent le contrôle d'un avion? Comment réagir lorsque, sur la plage, un homme tire à vue sur des vacanciers au soleil? Plus près de chez nous, quel aurait été votre comportement lorsqu'un forcené dégoupille grenade sur grenade au beau milieu de la place Saint-Lambert?

Les récents évènements survenus dans un Thalys nous poussent à nous interroger sur notre réaction en situation de stress. Aurions-nous le courage d'intervenir? Ou la lâcheté supposée de fuir le danger? "Je ne saurais pas intervenir, comment voulez-vous intervenir? Non non je pars, il y a des plus jeunes pour intervenir", confie une dame plus âgée. "J'ai peur de mourir, voilà quoi. Non mais franchement je ne saurais pas quoi dire, parce qu'on doit être bloqué par la peur", explique un jeune homme. "Il y a toujours l'héroïque qui parle, maintenant je ne sais pas…", précise un autre témoin, interrogé par Julien Modave et David Muller.


Fuir: une réaction instinctive et naturelle

L'attaque du Thalys Amsterdam-Paris a provoqué des réactions très différentes. Passage à l'action pour les uns, mais surtout fuite et terreur sans possibilité d'agir pour la plupart. Cette réaction n'est pas honteuse, elle est tout simplement instinctive. "La première réaction automatique de l'être humain, c'est de fuir. Se protéger est un instinct de survie", explique Adelaïde Blavier, docteur en psychologie à l'ULG. "Personne n'étant habitué à ce type de situation exceptionnelle où on se sent en danger, les personnes vont fuir, comme elles ont fui par exemple durant la fusillade de la place Saint-Lambert", ajoute-t-elle.


L'entraînement pour surmonter la peur

Les trois américains et britannique qui ont maîtrisé le tireur du Thalys, ont dépassé cette réaction automatique de peur grâce à leur entraînement. Le courage dont ils ont fait preuve est si rare qu'on leur a décerné la plus prestigieuse des distinctions.

Les psychologues s'interrogent à propos d'un changement dans nos comportements. Et si notre réaction instinctive était peu à peu modifiée par la récurrence de ces actes terroristes? Peut-être y aurait-il alors de plus en plus de héros.

Vos commentaires