Jean-Denis Lejeune "dépose les armes" face à l'inaction des politiques: "Que se passerait-il si on relâche Dutroux?"

Jean-Denis Lejeune vient de publier un message sur sa page Facebook à l'adresse de tous, dans lequel il annonce qu'il se consacrera désormais à ses proches plutôt qu'à faire entendre sa position contre l'éventuelle libération de Marc Dutroux dans les médias. Il explique ses raisons: l'absence de prise de position des politiciens en faveur des peines incompressibles, qui rendent virtuellement possible la libération prochaine du meurtrier pédophile.

Voici le message de Jean-Denis Lejeune:

Ma Julie Chérie,

Non, je ne t'oublie pas ! Non, je ne t'abandonne pas ma chérie ! Mais ces derniers jours, ces dernières semaines n'ont pas été faciles.
Ce 21 mars, d'après dutroux puisque rien d'autre ne nous le prouve, cela fera 22 ans que tu auras quitté ce monde ; ce monde de brutes, de menteurs, de sourds et d'aveugles ( pour ceux qu'y le veulent bien et que cela arrangent ) mais aussi ceux qui t'aiment . 

J'ai toujours voulu défendre ta mémoire, protéger les autres enfants et les familles contre les prédateurs de notre société; ceux qui vous ont fait souffrir physiquement, moralement et vous ont laissé mourir de faim dans cette infâme citerne d'eau de pluie qui servait de cache. 

Je suis fatigué ! Fatigué de crier dans le vide, de me battre contre des murs. J'avais déjà dit plusieurs fois que je ne m'exprimerais plus; mais l'actualité m'en empêche à chaque fois. C'était plus fort que moi, je ne voulais pas que d'autres dises ce que je pourrais penser. Suite à la sortie du livre et de la volonté de l'avocat de dutroux de se battre pour le libérer conditionnellement, aucun responsable politique n'est sorti et a dit publiquement qu'il fallait remettre le fonctionnement de notre Justice au cœur du débat au Parlement . Pourquoi ? Seul un Ministre fédéral francophone m'a invité à son Cabinet pour échanger et comprendre mon combat. Est-ce parce que c'était les vacances de carnaval ? Quand on a retrouvé les petites au mois d’août 96 c'était aussi les grandes vacances...et c'était pas nécessaire de faire revenir les autorités du pays.
Il faut savoir que maître Dayez a refusé d'être en face a face avec moi sur un plateau TV car sa famille est menacée. Il est sous protection policière. 

Mais alors que se passerait -il si on relâche dutroux ? Il faudrait assurer non seulement sa sécurité mais aussi celle de toutes ses victimes et des familles de victimes ? Et des victimes potentielles ? On va-t-on s'arrêter ?

Mais comme le système le permet ... des avocats se battront pour le faire sortir. 

Par contre, les problèmes de santé publique suite au scandale de la viande avariée, voient sortir tout le monde au balcon. Pourquoi ? 
Est ce que la sécurité de nos enfants a moins de valeur ?
C'est à croire que oui !

Mesdames et Messieurs les journalistes, il est inutile de m'appeler pour me demander ma réaction et le pourquoi. Tout est expliqué dans ce message. Vous ne verrez plus jamais de réaction ni d'interview concernant dutroux et consorts.

Je garde mon énergie pour mes proches. 

Je suis fatigué de crier dans le vide et advienne ce qui adviendra

Je dépose les armes. 

Jean-Denis

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires