En ce moment
 

Kimberley explique avec beaucoup de franchise pourquoi elle s'engage dans le Service Citoyen: "Ma situation actuelle, c'est un peu le néant"

En juin dernier, le Gouvernement wallon annonçait le lancement à grande échelle du Service Citoyen en Wallonie. Le Service Citoyen propose aux jeunes de 18 à 25 ans un engagement de 6 mois dans des projets utiles à la collectivité.

L’objectif du Service Citoyen est d’augmenter la cohésion sociale, d’encourager l’exercice d’une citoyenneté engagée, de renforcer la solidarité et enfin de favoriser le développement personnel des jeunes et, indirectement, leur transition vers la vie active.

Notre journaliste a ainsi rencontré Kimberley, 25 ans. Cette jeune fille qui avoue avoir du mal à trouver sa place dans la société, a décidé de s'engager en faveur d'un refuge pour animaux de ferme. "Ma situation, c'est un peu le néant. Je ne sais pas trop quoi faire de ma vie. L'école, je n'ai jamais su suivre. Je m'endors, je suis fatiguée, je n'écoute pas. Donc je pensais que j'étais faite pour les métiers manuels, mais ça n'a pas été non plus. Du coup maintenant je ne fais rien, et vu que je suis vite énervée par les humains, je préfère être plus proche des animaux", a-t-elle expliqué à notre journaliste Jean-François Six.


Un plan en trois phases

La planification de cette nouvelle programmation se déroule en trois phases de septembre 2018 à août 2021 avec pour objectif final d’intégrer 1500 jeunes wallons au Service Citoyen.

Les 20 premiers jeunes débutent cette semaine leur Service Citoyen par un séjour en Gaume. Au cours de cette "semaine d’intégration", ils porteront soutien à des aînés dans une maison de repos de Florenville. Le Ministre-Président, qui est à l’origine de l’amplification du programme, ira ce mardi à la rencontre de ces jeunes qui ont décidé de se lancer dans l’aventure citoyenne. Les jeunes expliqueront au Ministre-Président leur engagement puis se mettront directement au travail au service des personnes âgées.

Vos commentaires