En ce moment
 
 

Koalas et kangourous brûlés en Australie: touchés par le sort des animaux blessés par les incendies, des Belges se mobilisent (vidéo)

 
 

La situation en Australie préoccupe de très nombreux citoyens belges. Plusieurs actions sont organisées, notamment pour venir en aide aux koalas et kangourous. Ces espèces emblématiques sont aujourd'hui menacées.

Amandine 25 ans et sa grand-mère Eliane, 87 ans, ont décidé de répondre à l’appel des associations de protection des animaux. Elles confectionnent des poches destinées à venir en aide aux koalas et kangourous atteints de graves brûlures. "L'objectif est de concevoir un environnement de sécurité pour les animaux, décrit Amandine Van Hecke. Les associations en ont besoin. J'ai préféré agir comme cela plutôt que de donner de l'argent".

En une soirée, elles en ont confectionné des dizaines. De préférence en laine ou en coton. "Tout le monde a répondu au message qu'on a publié sur Facebook, en nous disant 'On va vous apporter nos vieux draps de lits'", se réjouit la grand-mère d'Amandine, Eliane Goffin.

Chaque poche contient plusieurs recharges. L’objectif est de les envoyer en Australie dans les prochains jours.


"Chacun de nous peut faire un petit quelque chose"

En Belgique, les actions caritatives se multiplient. Pour ses tatouages, Cassandra reverse 50€ à l’association de protection animale WWF. "Je pense que chacun d'entre nous peut faire quelque chose, il n'y a pas de petits gestes, estime Cassandra Bruni, tatoueuse "La petite Ink". Je touche suffisamment de personnes [via mon métier]. Le but était d'aider comme on le pouvait".

Malgré la distance, les clients se sentent concernés. "Il n'y a pas que les koalas ou les kangourous, il y a aussi toutes les petites espèces, les grenouilles, les serpents, etc. Donc, oui, ça choque", dit un client de la tatoueuse.

Le 25 janvier prochain, un collectif reversera 30 euros par tatouage réalisé lors d'un après-midi dédié à tous ces animaux qui souffrent aujourd’hui en Australie.




 

Vos commentaires