En ce moment
 

L'AFSCA ouvertement mis en cause par la justice dans le dossier Veviba: elle n'aurait pas donné suite à des plaintes...

L'AFSCA ouvertement mis en cause par la justice dans le dossier Veviba: elle n'aurait pas donné suite à des plaintes...

Quels contrôles l'AFSCA a-t-elle mené chez Veviba ces dernières années?

L'agence pour la sécurité alimentaire remet son rapport aujourd'hui au ministre de l'agriculture. Il devrait reprendre toutes ses interventions dans l'abattoir et l'usine de transformation de viande de Bastogne depuis 2001.

Ce qu'on sait déjà, c'est que l'Agence qui n'a pas cru bon d'intervenir en urgence à Bastogne après la plainte du Kosovo pour viande avariée il y a un an et demi.

Ce qui est reproché à l'AFSCA, c'est de ne pas avoir manifesté l'urgence sanitaire que représentait la plainte. Elle aurait pu / dû alerter le magistrat instructeur du dossier, lui demander d'intervenir d'urgence, pour limiter les risques en matière de santé publique.

En tout cas c'est ce que considère le Parquet général de Liège, via un communiqué cité mercredi en commission de la Chambre par le ministre de la Justice Koen Geens.

Le Parquet va même plus loin. Selon lui, l'agence de contrôle a manqué de professionnalisme, en ne réalisant pas de contrôles approfondis des installations suite à la plainte.

Vos commentaires