En ce moment
 
 

L'âge de départ à la pension des enseignants remis en question

 
 

L'âge du départ à la pension des enseignants reste une question délicate. Les ministres Marie-Dominique Simonet et Jean-Claude Marcourt se préparent à mettre sur la table une proposition du recul du départ à la retraite.

Enseigner jusqu'à l'âge de la retraite, beaucoup ne s'en sentent plus capables après de nombreuses années de travail. Dès 55 ans, les professeurs qui le souhaitent peuvent donc aménager leur fin de carrière, travailler à temps partiel ou arrêter. Cela s'appelle la DPPR, la "Disponibilité précédant la Pension de Retraite".

Mais voilà, les choses pourraient bien changer. Les enseignants ne seraient dorénavant plus autorisés à complètement cesser de travailler qu'à 58 ans au lieu de 55 ans. Avant cela, ils pourraient bénéficier d'un temps partiel.

Plus de temps partiels, moins de départs anticipés

Du côté des syndicats, on attend impatiemment que les discussiosn avec les autorités s'engagent. "On veut bien discuter, on n'a pas de tabou. On s'assied volontiers à une table pour discuter d'aménagements possibles, l'idée étant qu'on n'acceptera certainement pas une suppression totale de toutes les formules avant 58 ans", a déclaré Pascal Chardonne, président de la CGSP Enseignement.

Si les syndicats tiennent tant à la DPPR, c'est parce que cette formule connaît un grand succès. En 2009, la moitié des enseignants en droit d'y accéder en avaient fait le choix. Le temps partiel connaît un succès grandissant tandis que le nombre de départs anticipés est en train de diminuer.


 

Vos commentaires