En ce moment
 
 

L'armée recrute: un profil est particulièrement recherché

  • 21 juillet: l''armée belge doit recruter 10.000 candidats d''ici 2024

  • 21 juillet: rencontre avec Steve, électronicien basé à Florennes

  • 21 juillet: des véhicules de la guerre 40-45 défileront dimanche

 

Le patron de l'armée demande au futur gouvernement fédéral des moyens supplémentaires pour renouveler le matériel et attirer de nouveaux soldats. L'objectif est de recruter 10.000 militaires dans les 5 ans à venir.

Avec sérieux, les centaines de militaires répétaient leur marche du 21 juillet ce vendredi. Une cinquantaine de militaires en formation y figuraient. Maxime espérait d'éviter les erreurs lors du défilé car celles-ci "se voient tout de suite". Chaque année, environ 2000 candidats se présentent à l'armée. Un type de profil fait défaut parmi ceux-ci: "Des techniciens, des personnes avec des bases techniques sont plus difficiles à trouver", déplore le colonel Pierre Bibert. À cette difficulté de recrutement s'ajoute de nombreux départs à la pension.

Certains arrivent à l'armée par des voies détournées. Comme Eloïse, candidate en première année de formation: "Je me suis tournée vers une carrière militaire parce que je voulais être polytechnicienne et en suivant quelques séances de formation, je me suis rendue compte qu'on pouvait être polytechnicienne à l'armée. Et comme je voulais bouger et voyager, je me suis lancée et puis j'ai réussi."

La Défense compte s'appuyer sur l'aspect varié de la carrière et un salaire attractif pour convaincre des jeunes et recruter 10.000 candidats d'ici 2024.

Vos commentaires