En ce moment
 
 

L'école refuse de donner à son fils son bulletin… car elle n'a pas payé tous les frais: une pratique illégale

Un élève de la région liégeoise n'a pas reçu son bulletin, au motif que ses parents n'ont pas payé tous les frais scolaires. Une pratique illégale. La mère de l'élève témoigne auprès de nos journalistes Julien Modave et François-Xavier Van Leeuw.

Mal à l'aise, une mère de famille habitant Liège a témoigné sous couvert d'anonymat. Elle souhaite partager sa colère: elle ne comprend pas pourquoi son fils qui a réussi sa triosième année ne reçoit pas son bulletin. "Il m'a téléphoné et m'a dit 'Maman je ne peux pas avoir mon bulletin parce que les frais ne sont pas payés'. Je lui ai dit que j'allais sonner. Lorsque j'ai appelé, j'ai eu une personne qui m'a dit 'Oui c'est notre politique, si les frais ne sont pas payés, on ne remet pas le bulletin'", explique notre témoin.

La maman doit encore payer 82 euros à l'école. "Pour moi ce n'était pas possible de le payer. Et encore à l'heure actuelle c'est difficile de le payer, c'est pas possible", confie-t-elle.


"Ce n'est pas acceptable dans l'enseignement public"

La directrice de l'école ne souhaite pas communiquer sur l'affaire, mais elle reconnaît qu'il est de plus en plus difficile de récupérer l'ensemble des frais d'inscription. Sans aucun moyen de pression, il semble que l'école ait eu l'idée de retenir le bulletin, ce qui est pourtant illégal.

"Le non-paiement des frais ne peut en aucun cas constituer, pour l'élève, un motif de refus d'inscription, d'exclusion ou toute autre sanction", indique la circulaire n°4516 du 29/08/2013 de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

"Pour être tout à fait franc avec vous, ce n'est pas la directrice, mais son économe, qui prenait sur elle de faire cet espèce de chantage, qui n'est pas acceptable dans l'enseignement public", nous explique Willy Monseur, inspecteur général de l'enseignement communal liégeois.


Plus de 5.000 euros non-payés à l'école l'an dernier

L'an dernier, l'école aurait eu un manque de plus de 5.000 euros, non payés par les élèves. D'ailleurs, comme dans d'autres écoles, un huissier est chargé de récupérer ces frais non perçus.

Aujourd'hui, suite à notre intervention, la maman du jeune garçon a reçu son bulletin. Quant aux frais, ils n'ont toujours pas été acquittés.


Un témoin via Alertez-nous: "Le non-paiement des frais handicape tous les élèves!"

Suite à notre reportage, un témoin travaillant dans une école a souhaité réagir via notre bouton orange Alertez-nous. "L'école dans laquelle je travaille a des difficultés financières, qui viennent du non-paiement systématique des frais. Alors d'accord, tout le monde a droit à l'enseignement, mais le non-paiement de ces frais handicape tous les élèves, car l'école n'a d'autre choix que de répercuter les frais en coupant dans tous les budgets", dit-il. "La communauté française ne fait rien et ne finance rien... que faire alors?!", s'interroge-t-il. "Malgré tous les efforts bénévoles des profs, cela ne suffit pas, pas du tout même...", conclut-il.

Vos commentaires