En ce moment
 
 

L'Europe autorise le glyphosate mais la Wallonie contre-attaque: voici quatre nouvelles interdictions bientôt appliquées

 
 

Dans le dossier du glyphosate, la Région wallonne a contre-attaqué hier. L’Europe a décidé il y a quelques jours que la vente de pesticides avec glyphosate était encore autorisée. Désormais, en Wallonie, on peut en acheter mais plus en utiliser dans les jardins.

Première mesure phare: dès l’an prochain en Wallonie, l’usage des pesticides à base de glyphosate est interdit pour les particuliers et pour les professionnels qui travaillent chez les particuliers.


Le glyphosate retiré des rayons ou mis sous clé

Deuxième point: la vente du produit reste libre, mais elle est mieux encadrée. Les produits contenants du glyphosate sont retirés des rayons ou mis sous clé derrière une vitrine. Une information doit être organisée par le distributeur envers les clients.


Interdiction de pulvériser près des écoles et hôpitaux

Troisième mesure: à partir de 2018, interdiction de pulvériser à proximité de groupes de population sensibles. Pour se faire, des zones tampons vont obligatoirement être créées aux abords des écoles, crèches et hôpitaux.


Parcs et bords de route préservés

Enfin, à partir de 2019, plus aucun produit phytopharmaceutique ne pourra être utilisé dans les espaces publics en Wallonie, comme les parcs ou les bords de route. C’est déjà le cas dans plusieurs communes. Dans certains cimetières par exemple, les ouvriers d’entretien ne désherbent plus. Au contraire, ils font pousser des graminées entre les tombes. Un changement de mentalité qui considère qu’une herbe, n’est pas si mauvaise que ça. 


 




 

Vos commentaires