En ce moment
 

L'hélicoptère modèle réduit de Guy est une véritable Ferrari: "On essaie d'aller au-delà des 340 km/h"

RTLinfo s'est rendu au week-end de démonstration organisé à Battice. Au programme: des dizaines d'hélicoptères modèles réduits qui réalisent des shows de vitesse et d'acrobatie incroyables. Les engins peuvent peser jusqu'à 250 kilos et dépasser les 300 km/h de vitesse.

Ils sont capables de réaliser les acrobaties les plus spectaculaires. A l'endroit, à l'envers, à quelques centimètres du sol et dans toutes les positions. La voltige en hélicoptère est sans doute l'une des disciplines qui demande le plus de concentration.
 
"Ce qui est compliqué c'est de garder systématiquement le contrôle dans toutes les phases de vol, à vitesse très élevée. En plus avec un objet qui, visuellement, n'est pas facile à suivre. Parce qu'un avion on a les ailes, ici on a le rotor, mais il devient invisible quand il est en rotation", explique Johnny Stepien, secrétaire du club Les Aigles Battice.

Nous avons rencontré Carlos. À 19 ans, il fait partie des quinze meilleurs pilotes de la planète. C'est d'ailleurs devenu son métier. "J'ai commencé à voler il y a trois ans à peine. Je me suis entraîné des milliers d'heures, pour finalement participer cette année aux championnats du monde. De mon hobby, je suis devenu pilote professionnel", confie Carlos Rossi.


Des performances impressionnantes

Les appareils mesurent de quelques centimètres à plusieurs mètres d'envergure. L'hélicoptère d'acrobatie ci-dessous vaut plus de 3.000 euros, mais certains peuvent atteindre les 25.000 euros.
 
Celui de Guy, ci-dessous, est la Ferrari des airs: un véritable missile. "C'est un hélico de vitesse, pour faire des vols rapides. On essaie d'aller au-delà des 300, 320 ou 340 km/h", indique Guy.



La mode du modélisme

Le modélisme est revenu à la mode ces dernières années, grâce notamment aux drones. Le club de Battice compte 128 membres et de nombreux spectateurs. Tous sont ébahis par les acrobaties réalisées. "Je ne comprends pas comment ils font, c'est impressionnant!", confie un fan.

Plus qu'un hobby, c'est une réelle passion, qui a un coût. Mais quand on aime, on ne compte pas… même si parfois, ça peut faire mal en cas de chute.

Vos commentaires