En ce moment
 
 

L'Horeca n'est pas satisfait par les nouvelles mesures: "On n'est pas à MALAGA" (vidéo)

 
CORONAVIRUS
 

"Encore une fois, des miettes", a déclaré Fabien Hermans, administrateur de la fédération Horeca Bruxelles, dans notre édition spéciale ce mercredi. Il réagit aux nouvelles mesures concernant son secteur, à savoir la réouverture des terrasses uniquement pour les bars et restaurants le 8 mai. Quant à une réouverture complète, ce n'est pas prévu avant le mois de juin, d'après nos informations, et ça dépend des chiffres.

"Pour le secteur, c'est une catastrophe. Aujourd'hui, la partie francophone du pays, qui a reçu moins d'aide qu'en Flandre, doit rouvrir le 8 mai ses terrasses. Mais on n'est ni à Malaga, ni dans le sud de la France. Avec une météo comme aujourd'hui, comment voulez-vous faire fonctionner une terrasse ? Mettre en place le restaurant avec les marchandises et tout ce qui s'en suit, c'est impossible… Et les restaurants qui n'ont pas de terrasse ? En plus, à Bruxelles, la prime Tetra mise en place pour l'évènementiel et l'horeca, qu'on attend depuis le mois de janvier, n'est toujours pas opérationnelle…"

Fabien Hermans précise que "le take-away est une façade pour pouvoir résister, c'est surtout pour la clientèle". Il est "dépité" car il attendait "une réouverture le 1er mai".

"On ne sera pas calme, le secteur ne pourra pas résister. Il faut que le Premier ministre annonce des aides, sinon des faillites vont tomber. A Bruxelles, on a déjà perdu 3.000 emplois au niveau de l'horeca. Et les plans Renault sont en place, par exemple pour les restaurants des institutions européennes, c'est 900 salariés sans travail depuis des mois".

RECAPITULATIF: VOICI LES MESURES PRISES PAR LE CODECO

 




 

Vos commentaires