En ce moment
 

La Belgian Pride met en évidence les discriminations vécues par les homosexuels: "Il y a une régression des mentalités"

Près de 100.000 personnes ont participé samedi à la 23ème édition de la Belgian Pride Parade, selon les chiffres communiqués par la police. Les organisateurs de l'évènement estimaient pour leur part une participation encore plus importante.

Des chars, de la musique, mais surtout des dizaines d'associations sont venues rappeler l'importance du respect et de la sécurité de la communauté LGBT, samedi à Bruxelles: les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres ou inter-sexes.

S’embrasser, se tenir la main, s’étreindre… À la Belgian Pride, les couples de même sexe le font sans s’inquiéter. Mais au quotidien, c’est parfois plus compliqué. "Cela dépend où on se trouve, si c'est au centre-ville ou si c'est ailleurs", a confié un participant à notre journaliste Nicolas Lowyck.

Plusieurs participants ont encore en tête l’agression homophobe qui s’est produite le 15 avril dernier, en plein coeur du piétonnier, à Bruxelles. "Il y a encore pas mal de gens qui sont très fermés d'esprit. Cela change progressivement mais j'ai l'impression qu'il y a quand-même une régression des mentalités", a soutenu une participante.

Alors, dans ce contexte, la Belgian Pride, c’est bien plus que quelques clichés. Cette manifestation permet enfin de mettre en lumière certaines avancées. Depuis un an, l’adoption pour les couples homosexuels a été simplifiée.


"Les décideurs réalisent aussi"

Cette année, sur le thème "Your Local Power", les responsables de l'événement ont exigé des administrations locales qu'elles œuvrent en faveur d'une politique LGBTI+ explicite et intégrée. "Ce message est très important parce que les élections communales auront bientôt lieu. Il faut voir ce qui peut encore être fait au niveau local", explique le coordinateur de la Belgian pride, Elio De Bolle. "Nous avons plusieurs propositions, comme la nomination d'un échevin à l'Egalité des chances au sein des communes. Lorsque l'on voit le nombre de partis politiques présents au défilé, on peut se rendre compte que les décideurs réalisent aussi."

Les participants peuvent poursuivre les festivités au Pride Village au Mont des Arts où diverses activités et des concerts sont organisé jusqu'à minuit.

Vos commentaires