La Croix-Rouge rend 1466 places disponibles pour les sans-abri à Bruxelles en froid polaire: "Elles devraient toutes être occupées"

  • Hiver: comment se prépare l

  • Hiver: Bruxelles augmente sa capacité d

 

Les températures sont glaciales. Dans la nuit de lundi à mardi, elles vont chuter jusqu’à -14 degrés. Des mesures exceptionnelles sont prises dans les grandes villes du pays, pour permettre aux sans-abri de passer la nuit au chaud. A la Croix-Rouge, le nombre de places a été revu à la hausse. Justine Sow et Pascal Noriega se sont rendus au centre de Haren, en région bruxelloise, pour le RTL INFO 19H.

Les lits et casiers ont été acheminés depuis Namur et installés en quelques heures. L'objectif: tout préparer afin d'être en mesure d'accueillir 26 personnes supplémentaires dans ce centre de la Croix-Rouge à Haren. "Compte tenu de la situation d’urgence, je pense que dans les deux jours les 26 places seront prises, certainement. Mais ce ne sera malheureusement réservé qu’aux hommes isolés, parce que je ne peux pas mélanger des familles avec les hommes", détaille Freddy Simon, directeur du centre de la Croix-Rouge pour personnes sans-abri à Haren.


10 nouveaux-nés dans le centre

Les femmes isolées sont accueillies à d'autres endroits de cet immeuble abandonné, auparavant occupé par une entreprise du secteur bancaire. Parmi les résidents, 35 familles sont actuellement hébergées avec 80 enfants de moins de 18 ans. Trois étages leur sont spécialement réservés. Dans une partie plus calme encore, sont accueillis les nourrissons. 10 nouveaux-nés sont dans ce centre, accompagnés de leur maman.


"Je ne savais pas où aller"

L'une d'elle a 19 ans. Elle est arrivée ici directement après son accouchement. "Je ne savais pas où aller. On ne pouvait pas m’envoyer dans la rue, donc on m’a envoyée ici. C’est comme à la maison, sauf qu’il y a tout le monde. J’aime bien être avec les gens, donc ça va. C’est vrai qu’on veut être chez soi, mais ça va pour moi", confie-t-elle.


"Malheureusement, il arrive que des gens perdent tout"

Selon la Croix-Rouge, le nombre de demandes ne fait qu'augmenter d'années en année. Et Tous les profils sont concernés. "Malheureusement, il arrive que des gens perdent tout, une faillite, un divorce, des problèmes familiaux ou quoi que ce soit, et les gens se retrouvent sans moyens et sans argent, dehors. On accueille inconditionnellement toutes les personnes qui sont reconnues comme sans abri ici à Bruxelles", explique encore Freddy Simon.

Ce centre à Haren est ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et d'ici vendredi, la Croix-Rouge espère avoir installé d'autres lits pour atteindre près de 400 places. Au total, 1466 ont été rendues disponibles à Bruxelles, et "ce soir, elles devraient toutes êtres occupées", explique notre journaliste Justine Sow en direct du centre de Haren.

Vos commentaires