En ce moment
 
 

La fille de Bernard utilise sa carte lors d'une transaction avec un escroc... qui se sert directement dans son livret

La fille de Bernard utilise sa carte lors d'une transaction avec un escroc... qui se sert directement dans son livret

Ce lundi soir, le magazine Images à l’appui se penche sur l’arnaque au Digipass. De plus en plus de Belges en sont victimes, comme la fille d’Anne et de Bernard.

La fille d’Anne et Bernard, en voulant vendre un objet en seconde main, s’est fait prendre au piège. L'"acheteur" lui a proposé de finaliser la vente en s’enregistrant sur un site, et a par cette occasion recueilli ses coordonnées bancaires. S’en est suivi un appel téléphonique, durant lequel la jeune fille a été invitée à communiquer le code chiffré qui ressortait lors de l’entrée de données via un Digipass. Lors de cet échange, la jeune fille utilise la carte de banque de son père, Bernard. Elle répétera l’opération une seconde fois, toujours à la demande de la société de transports. 

"On est en train de retirer de l’argent de mon livret"

Bernard explique: "Il est à peu près 23h, quand je me dis que je vais quand même aller vérifier sur le compte si les 100 euros ne sont pas déjà arrivés, comme ça je peux transférer cet argent sur le compte de ma fille. Et là, je vois qu'on est en train de retirer de l’argent de mon livret, qu’on transfère sur mon compte à vue". Anne, sa mère, ajoute: "Ils ont pris 4800 euros en tout, et on a su par après que l’argent était parti en Côte d’Ivoire".


"4800 euros, c’est énorme, c’est les économies d’une vie"

Bernard contacte immédiatement CardStop pour bloquer sa carte, mais il est déjà trop tard. Pour le couple, c’est la consternation. "Vous vous rendez compte, 4800 euros, c’est énorme, c’est les économies d’une vie, on n’est pas Rothschild… C’est horrible, on était super choqués, on ne savait pas quoi faire, on ne savait pas vers qui se tourner", témoigne Anne.

Le lendemain, Bernard porte plainte et se rend également à sa banque pour expliquer les faits. Mais 10 jours plus tard, c’est la douche froide: 393 euros sont à nouveau retirés de son compte... Grâce au code du Digipass, les escrocs parviennent à retirer de l’argent de façon très simple, à n’importe quel moment.

Images à l'appui, c'est le lundi à 19H45 sur RTL-TVI. 

Vos commentaires