En ce moment
 
 

La France met en place un dispositif pour surveiller les vapoteurs, suite aux 7 décès survenus aux Etats-Unis

La France met en place un dispositif pour surveiller les vapoteurs, suite aux 7 décès survenus aux Etats-Unis
(c) belga

Les autorités sanitaires françaises vont mettre en place un dispositif pour surveiller si l'usage des cigarettes électroniques s'accompagne ou non d'une épidémie de maladies pulmonaires sévères, comme cela semble être le cas aux Etats-Unis. Ce sera donc "un dispositif de signalement des cas de pneumopathies sévères survenues chez des utilisateurs de dispositifs électroniques de vapotage", a expliqué l'organisme public Santé publique France.

Ce dispositif de surveillance "fait suite à l'alerte sur la survenue en août dernier de pathologies pulmonaires sévères chez des utilisateurs de cigarettes électroniques lancée par les centres de contrôle sanitaires américains", précise Santé publique France. Aux Etats-Unis, plus de 380 vapoteurs ont présenté récemment de sérieux problèmes pulmonaires et sept sont décédés.

La plupart des malades avaient acheté des liquides au THC, la substance psychoactive du cannabis, mais on ignore encore quel ingrédient, parmi les nombreux additifs, pourrait avoir endommagé les poumons. Une huile de vitamine E a été citée comme cause possible par l'Etat de New York, mais les autorités sanitaires fédérales n'ont pas confirmé que cette molécule était la coupable. "A ce jour, aucun organisme reconnu n'a avancé d'explication certaine quant à l'origine de ces pneumopathies sévères", souligne l'organisme français.

Vos commentaires