En ce moment
 
 

La maison clé sur porte séduit de plus en plus: "Pour nous c'est un rêve qui se réalise"

Le salon Batibouw est ouvert jusque dimanche 03 mars. Une tendance affiche une forte croissance: la construction clé sur porte. Aujourd’hui, le nombre de constructions clé sur porte dépasse les projets traditionnels.

Clé sur porte : plus facile, car tout est géré par l’entreprise de construction, c’est du neuf, le prix est attrayant et moins compliqué parfois que des rénovations. Le délai est aussi connu à l’avance. Pas de mauvaises surprises donc.

Les acheteurs sont de tous les âges même si le profil type est un jeune de 25-35 ans. 


"C'est du concret" 

Maurine et Julien ont 23 et 26 ans. Les plans sont terminés. L’offre est acceptée. Dans quelques mois, ils emménageront dans leur maison. "Pour nous c'est un rêve qui se réalise. On va enfin pouvoir faire construire la maison après de multiples recherches", a confié Julien à notre journaliste Arnaud Gabriel. "A la base on ne partait pas nécessairement là-dessus. On cherchait surtout un projet, un endroit où vivre. Mais on avait très peur des vices cachés dans les maisons déjà habitées", précise Maurine.

Des jeunes couples comme eux, ici, il y en a des dizaines. Le rêve de devenir propriétaire est unanime. L’envie de bâtir un idéal. "Ce sont des projets déjà bien clairs, c'est du concret. On va vers quelque-chose de neuf, quelque-chose qu'on aime", a indiqué une jeune femme.


Chaque modification peut faire évoluer le prix

La facilité, c’est l’avantage de ces maisons mais ce n’est pas le seul. "On part d'une feuille blanche. On fait le projet selon le terrain, selon les desiderata. Et c'est à la fin du le processus exactement la maison qu'ils ont voulue", a expliqué Stefan Hallez, directeur général Blavier.

En 2000, 75% des maisons étaient construites par des particuliers. Aujourd’hui, plus de 50% de celles-ci le sont par des promoteurs immobiliers.

Mais attention, les prix avancés sont des prix de base et correspondent à un cahier de charge bien précis. Parfois sans cuisine, sans parquet dans les chambres ou sans les peintures.

A noter que chaque modification dans les plans peut faire évoluer le prix final vers le haut ou le bas.

Vos commentaires