En ce moment
 
 

La police met de plus en plus de personnes sous écoute téléphonique : "On peut obtenir des aveux complets"

La police met de plus en plus de personnes sous écoute téléphonique :
 

En 2014, 22.552 écoutes téléphoniques ont été réalisées en Belgique à la demande d'un juge d'instruction. Chaque mois, 1.879 personnes ont fait l'objet d'une surveillance téléphonique, indiquent mardi les journaux de Sudpresse. La pratique des écoutes téléphoniques est en hausse constante: + 96% par rapport aux statistiques de l'année 2004.

Ces enquêtes sont généralement liées à la grande criminalité telle que le trafic de drogue, d'armes ou encore d'hormones. L'interception téléphonique est prisée par les enquêteurs car elle permet, selon Sharon Beavis porte-parole du SPF Finance, de confondre  "les auteurs d'un crime et d'identifier leurs comparses. On peut obtenir des aveux complets".


 

Vos commentaires