En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: la qualité des tests rapides pas vérifiée? Frank Vandenbroucke réagit

  • La qualité des tests rapides n''a pas été vérifiée par les autorités? Le ministre de la Santé réagit en direct

  • Frank Vandenbroucke

 
 
CORONAVIRUS
 

Frank Vandenbroucke était l'invité de Pascal Vrebos ce dimanche sur RTL-TVI. Le ministre fédéral de la Santé publique a notamment réagi à l'information diffusée par Le Soir sur les tests antigéniques rapides. Selon le quotidien, la Belgique a publié une liste de 12 tests rapides qui seront remboursés et n'a tenu compte que des déclarations faites par les fabricants sans vérifier la qualité et l'efficacité des tests.

Les tests antigéniques rapides, donnant un résultat en 15 à 20 minutes, seront en priorité utilisés dans les hôpitaux, centres de triage et cabinets médicaux pour tester les personnes souffrant de symptômes du Covid-19.

Pascal Vrebos: Le Soir a révélé que l'Etat a commandé 4 millions de tests antigéniques dont la qualité n'avait pas été vérifiée.

Frank Vandenbroucke: Mais ce n'est pas correct ça! Allé…

Pascal Vrebos: C'est faux? Parce que ça, si c'est vrai, c'est quand même dingue, non?

Frank Vandenbroucke: Je crois que le professeur Herman Goossens, qui dirige la task force testing (ndlr: le groupe de travail sur le dépistage), l'a déjà dit. La procédure suivie par notre agence est une procédure européenne classique. Si l'on doit décider à court terme, on vérifie ce qu'il y a dans les documents fournis par l'industrie, qui sont des documents obligatoires. Donc, ce que l'agence a fait, c'est cette vérification sur base d'un seuil de sensibilité et de spécificité, c'est le jargon qu'on utilise. Sur base d'un seuil, on a dit 'Voilà une liste de tests où la documentation fournie par l'industrie nous dit qu'on dépasse un seuil de fiabilité'. C'est une procédure absolument normale.

Pascal Vrebos: Donc pas de problème pour vous?

Frank Vandenbroucke: Au niveau de la procédure, c'est une procédure normale utilisée partout.

Les informations du Soir

L'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) a été chargée de définir une liste de tests rapides recommandés, et seuls ceux-ci seront remboursés, explique Le Soir. La liste, publiée sur le site de l'autorité en début de semaine, reprend 12 tests affichant une sensibilité de 90,4% à 97,8%. Mes ces pourcentages sont contestés par plusieurs professionnels.

"Ces chiffres sont faux", assure Jean-Marc Minon, chef de service du laboratoire de la Citadelle (Liège). "Je ne sais pas ce que l'AFMPS a pris comme référence, mais aucun test antigénique rapide n'offre une sensibilité de plus de 90%. Ceux qu'on a testés tournaient plutôt autour de 60%." Selon le CEO d'une PME wallonne qui produit un modèle de test rapide, un antigénique qui affiche 97,8% de sensibilité est même "techniquement impossible".

D'après Le Soir, la sensibilité retenue par l'AFMPS est en fait celle que les fabricants ont déclarée dans leur "mode d'emploi" alors qu'il n'existe pas de norme qui définit précisément comment calculer ce taux. L'AFMPS répond qu'il s'agissait de la seule manière de répondre à une demande politique urgente.

COVID 19 en Belgique: où en est l'épidémie ce dimanche 8 novembre ?

 




 

Vos commentaires