En ce moment
 
 

La rencontre internationale pour la paix de la Communauté Sant'Egidio s'ouvre à Anvers

La rencontre interreligieuse pour la paix qui se déroule chaque année dans une ville différente à l'initiative de la Communauté Sant'Egidio s'est ouverte à Anvers dimanche. De nombreux représentants religieux et leaders politiques ont assisté à la cérémonie d'ouverture du colloque. Des thèmes liés à l'actualité comme les conflits en Irak et en Syrie seront abordés lors de dizaines de rencontres. "Durant les dernières années et l'été dernier, de nombreux conflits ont connu une nouvelle escalade", a expliqué l'évêque d'Anvers, Johan Bonny, qui préside le colloque. Le pape François a également adressé un message à l'intention du rassemblement inter-religieux: "la guerre n'est jamais un moyen satisfaisant pour réparer les injustices." "La guerre entraîne les peuples dans une spirale de violence qui s'avère ensuite difficile à contrôler, elle détruit ce que des générations ont réalisé et elle ouvre la voie à des injustices et des conflits encore pires", a ajouté François, cité dans un communiqué. Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy a quant à lui estimé que la paix représentait un combat de tous les jours. Il a souligné l'importance de respecter les accords ainsi qu'éviter les provocations. "C'est encore plus vrai que jamais pour cet été tragique, qui a connu le crash d'un avion de ligne ou encore des faits de barbaries en Irak et en Syrie", estime-t-il. Lundi, les participants du colloque aborderont la situation au Nigeria et découvriront également des témoignages livrés d'Irak, de Syrie, d'Iran, d'Ukraine ou encore de Russie. Le colloque se clôturera mardi sur le discours du président du Parlement européen, Martin Schulz. (Belga)

Vos commentaires