La saga Publifin se poursuit: le socialiste Paul-Émile Mottard, président du CA, démissionne

La saga Publifin se poursuit: le socialiste Paul-Émile Mottard, président du CA, démissionne

Le président du conseil d'administration de Publifin, Paul-Emile Mottard (PS), a démissionné vendredi de ses fonctions après la révélation par les journaux de Sudpresse du fait qu'il a fait modifier le rapport du CA transmis au gouvernement et au parlement wallon, pour demander une exception, chez Nethys, à la limitation salariale de 245.000 euros prévue pour les patrons dans un décret en préparation, a-t-on appris de sources concordantes.

La pression sur le président du conseil d'administration de Publifin Paul-Emile Mottard (PS), avait monté d'un cran. Ce matin, nos confrères de Sudpresse affirmaient, documents à l'appui, que M. Mottard avait fait modifier le rapport du CA transmis au gouvernement et au parlement wallon, pour demander une exception, chez Nethys, à la limitation salariale de 245.000 euros prévue pour les patrons dans un décret en préparation. Or, cette demande n'émanait pas du CA.

Par la suite, plusieurs partis avaient demandé la démission de M. Mottard.

Cet après-midi, la ministre wallonne des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue, avait décidé d'envoyer un délégué spécial au sein du groupe Publifin afin que ce dernier s'assure que les décisions prises y soient exécutées et suivies d'effets, a-t-elle annoncé vendredi par communiqué. Cette décision faisait suite à la remise par Publifin d'un second rapport de mise en œuvre des recommandations de la commission d'enquête parlementaire, que la ministre avait jugé très décevant, et alors que la présidence de Paul-Emile Mottard (PS) à la tête du conseil d'administration de l'intercommunale liégeoise était mise en cause par plusieurs administrateurs, à l'occasion d'un CA qui devait se réunir en urgence ce vendredi après-midi. 

Finalement, le président du CA a décidé de quitter ses fonctions.

L'administrateur MR et conseiller provincial liégeois Fabian Culot a confirmé cette démission. M. Mottard doit s'exprimer personnellement vendredi après-midi par voie de communiqué, selon une source proche du dossier.

Plus d'informations dans quelques instants.

Vos commentaires