En ce moment
 
 

La saison du barbecue est lancée: "Une bonne brochette de bœuf aux trois poivres !"

Par ce temps ensoleillé, les barbecues sont de sortie. Ce dimanche matin, on faisait la file devant certaines boucheries. Pour l'occasion, des bouchers avaient prévu plus de stock, comme l'ont constaté nos journalistes Claire Sadzot et Julien Raway.

Ce dimanche matin, les clients affluent à la boucherie. Alors dans l'arrière-boutique de l'échoppe, on s'active. Le patron emploie une personne supplémentaire pour assurer les préparations. C’est un week-end particulièrement intense.

"Ici je fais un réappoint d’une dizaine de kilos car on est tombés à court hier. On s’active, faut pas traîner", indique Fabian Colson, patron de la boucherie. Sur deux jours, il faut compter 45 kilos de viande pour les saucisses, soit le triple de la quantité habituelle.

Dans un magasin liégeois spécialisé dans la charcuterie, d’autres produits sont mis à l’honneur aujourd’hui. "Une bonne brochette de bœuf aux trois poivres. C'est de la vachette. Ce qu’il faut pour les bons barbecues pour cette année", témoigne-t-il. 

Devant le magasin, une file ininterrompue : 200 clients sont attendus. Ils patientent malgré la chaleur avec l'espoir de parvenir à passer commande. Cette année, pas question de renoncer au barbecue. Mais l’achat de viande se fait avec plus de réflexion.


61% des Belges veillent à l'origine de la viande

"On a toujours envie de viande mais on fait attention. On choisit bonne viande, on essaie de venir dans des endroits où l'on est sûr de la qualité de la viande", confie un client. 

Selon une étude, 61% des Belges font attention à l’origine de la viande. Ce nombre est en constante augmentation. "Il y a 10 ans, si on avait pu aller chercher une côte à l’os sur la Lune avant de la ramener ici pour la vendre, ça aurait été top. Maintenant les gens préfèrent manger local. C’est très bien et en plus on a très bon cheptel chez nous", explique Fabian Colson.

La viande séduit toujours les Belges. Pour les bouchers, la journée s’annonce encore longue avant de pouvoir profiter à leur tour du soleil autour d’un barbecue.

Vos commentaires