En ce moment
 
 

La SNCB supprime effectivement des trains à destination de la Côte: voici les critères

  • Bagarre à Blankenberge: réunion concernant la gestion des foules

  • Bagarre à Blankenberge: mesure de Pieter De Crem suite à ces faits

  • Bagarre à Blankenberge: réunion de la commission de l''Intérieur ce matin

 
 
CORONAVIRUS
 

Le prochain week-end du 15 août, sera évidemment, un week-end chargé à la mer... Alors, les autorités ont décidé de prendre des mesures, pour éviter tout débordement de touristes. A l'issue de la réunion de mardi avec les bourgmestres de la Côte entre autres, la SNCB a décidé de réduire son offre vers le littoral. En clair, d'ici trois jours, des trains seront supprimés et le nombre de voyageurs sera limité.

La SNCB va tout de même réduire son offre de trains à destination de la mer cet été, a indiqué la gouverneure faisant fonction en Flandre occidentale, Anne Martens, à l'issue d'une concertation avec les ministres compétents, les bourgmestres des villes côtières et la SNCB.

"Après une analyse du nombre de visiteurs s'étant rendus à la Côte ces dernières semaines, il semble que les communes desservies par le train aient atteint une saturation en termes de nombre de touristes, qui ne leur permet pas de garantir à tout moment la sécurité sanitaire et le respect des mesures applicables dans le cadre du Covid", pointe de son côté le cabinet du ministre de la Mobilité, François Bellot.

10.000 à Ostende, 2.000 à Knokke, ...

Pour le prochain week-end du 15 août, un nombre précis de voyageurs quotidiens par commune du littoral sera établi, en fonction de la taille de la station balnéaire: 10.000 visiteurs pour Ostende, 6.000 pour Blankenberge, 2.000 pour Knokke-Heist, 4.000 pour Zeebrugge et 2.000 pour la Panne, selon les chiffres fournis par le cabinet. Le taux d'occupation de chaque train ne pourra en outre pas dépasser les 80%.

La SNCB sera chargée de veiller au respect de ce seuil, et la police sera appelée en renfort dans les grandes gares. La SNCB mettra rapidement en place une communication adéquate afin que les voyageurs soient informés de la situation en temps réel. L'offre adaptée sera communiquée vendredi sur les différents canaux de la compagnie ferroviaire. Ces mesures seront évaluées lundi et le gouverneur décidera mardi prochain si celles-ci doivent être reconduites, conclut le cabinet.

 




 

Vos commentaires