En ce moment
 
 

La surpopulation a diminué dans nos prisons: pourquoi ?

La surpopulation a diminué dans nos prisons: pourquoi ?
 

En trois ans, la population carcérale s'est réduite en Belgique. Malgré cette diminution, la tendance pourrait s’inverser dans les prochaines années.

Pendant de nombreuses années, la surpopulation dans nos prisons était la cause de nombreux débats et discussions. Mais ces 3 dernières années, les chiffres ont bien diminué: nous sommes passés de 11.250 à 10.100 détenus. La surpopulation est désormais de 7% (contre 25% auparavant). 

Mais selon Benjamine Bovy, membre de l’Observatoire international des prisons, cela ne va pas durer. La raison? La construction de trois nouvelles prisons. "L’histoire nous montre qu’à chaque fois que nous avons eu une baisse de la surpopulation parce qu’on venait de construire de nouvelles prisons, les chiffres sont ensuite repartis à la hausse. Quand on a construit la nouvelle prison d’Ittre, la surpopulation a diminué avant de repartir à la hausse deux ou trois ans plus tard. Les juridictions savent qu’il y a de la place. Il ont donc moins mauvaise conscience à infliger des peines de prison", a-t-elle expliqué à Céline Hurner de Bel RTL.

Malgré cette diminution de la population carcérale, il existe encore beaucoup de problématiques selon Benjamine Bovy. "Les prisons les plus surpeuplées sont celles de Forest et d’Anvers. Ce sont des prisons où il y a énormément de détentions préventives. A Forest, il est très courant de voir trois détenus dans une cellule qui ne peut en contenir que deux. Ces prisons restent donc très difficiles à vivre pour les détenus".

 

Vos commentaires