En ce moment
 
 

La "tournée minérale" touche à sa fin, les participants font le bilan: "J'ai beaucoup plus d'énergie et j'ai perdu 4 kg"

C'est le dernier jour de la fameuse "tournée minérale". Cette opération lancée par la fondation contre le cancer consistait à se priver d'alcool pendant un mois, pour récolter des fonds. Plus de 122.000 personnes ont officiellement relevé le défi en Belgique. Alors, était-ce facile à faire ? Et qu'en ont-ils retenu ? C'est ce que Justine Sow et Michel Herincks ont voulu savoir.

Ils ont l'habitude des drinks entre collègues, mais celui-ci est tout particulier. Les employés de Greenpeace, que nos journalistes ont rencontré dans leurs bureaux de Schaerbeek, ont tous participé à la tournée minérale sans craquer. Le bilan est positif.

"J'ai beaucoup plus d'énergie et j'ai perdu 4 kg", se félicite Eloi Glorieux, chargé de mission. "Moi je l'ai fait avec ma femme, pour casser la routine. Ça s’est fait sans difficulté", confie le responsable activités.


Résister à la pression sociale, la difficulté principale pour ces participants

Se priver d'alcool pendant 28 jours n'a pas été compliqué pour ces participants. La seule difficulté reste la pression sociale.

"Quand j'étais avec amis à des soirées, au restaurant, c’était pas très facile parce que quand tu dis non à un verre de vin. Souvent on te regarde un peu bizarrement. ‘Ah bon, pourquoi, tu es enceinte ?"
, raconte la responsable des réseaux sociaux.

"Quand on va au foot avec des amis. Surtout quand on gagne, on veut boire un verre. Les amis arrivent avec des verres dans les mains mais ils ont très vite respecté et apprécier le fait que je participais", relate Eloi Glorieux.


Des habitudes pas toujours faciles à changer

Certains ont parfois fermé les yeux. Caroline avoue avoir craqué pour un demi-verre de mousseux.

"On avait quelque chose de très spécial à fêter avec une amie et je n’ai pas eu le cœur de refuser son invitation", reconnait Caroline Matagne, employée au service "donateurs". "Je n’ai pas l'impression que cela entache la tournée minérale parce que c’était une occasion particulière", relativise-telle.

Dans cette équipe, la plupart envisagent de réduire leur consommation d'alcool à l'avenir. Ou à tout le moins de se passer de tous les verres jugés superflus.

Vos commentaires