En ce moment
 
 

Covid Safe Ticket: la troisième dose de vaccin nécessaire pour le garder?

 
Covid-19, Covid Safe Ticket
 

Il était question de troisième dose de vaccin contre le Covid-19 ce dimanche sur le plateau de "C’est pas tous les jours dimanche". Et la Ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, l’annonce : cette dose "booster" pourrait devenir nécessaire afin de garder son Covid Safe Ticket.

La campagne de rappel pour la vaccination contre le Covid-19 avance progressivement. Aujourd’hui, 445.000 personnes ont déjà reçu la troisième dose de vaccin en Wallonie. "On est dans le top européen", souligne Christie Morreale. La Ministre wallonne de la Santé (PS) était invitée sur le plateau de "C’est pas tous les jours dimanche" pour parler vaccination et troisième dose.

Les 60-64 ans ainsi que les personnes vaccinées avec Johnson&Johnson devraient prochainement recevoir leur invitation à cette dose "booster". "55.000 personnes ont déjà été invitées", indique la Ministre wallonne de la Santé.

Si cette troisième dose fait débat chez nous, dans certains pays elle a commencé à être injectée dès la fin de l’été et au début de l’automne. C’est le cas en Israël, qui impose désormais cette troisième dose pour garder son Covid Safe Ticket valide. La Belgique pourrait, de son côté, décider de suivre la même mesure lorsque l’ensemble de la population aura eu la possibilité de recevoir cette troisième dose.

Comme l’affirme Christie Morreale, des discussions sont en cours au niveau européen mais certains pays réclament déjà cette troisième vaccination pour entrer sur son territoire. "Les conditions pour voyager, ça sera le cas. Mais nous, ce qu'on dit depuis le début, c'est qu'on ne peut pas pénaliser les gens tant qu’ils n’ont pas eu la chance d’avoir cette troisième dose, assure la Ministre de la Santé. Tant que tout le monde n’a pas été invité, on ne va pas impliquer un système avec des discriminations."

Cette mesure pourrait donc être d’application dès la fin du mois de mars, lorsque toutes les invitations auront été envoyées. "Cette troisième dose n’est pas un luxe mais nécessaire pour booster son immunité et probablement pour avoir accès à l’étranger", rappelle-t-elle.


 

 

 




 

Vos commentaires