En ce moment
 
 

La vaccination protège-t-elle du variant Delta qui gagne du terrain en Belgique? Les explications du porte-parole Yves Van Laethem

La vaccination protège-t-elle du variant Delta qui gagne du terrain en Belgique? Les explications du porte-parole Yves Van Laethem
 
 

Si le variant Alpha du coronavirus (anciennement appelé variant britannique) représente encore 71% des contaminations détectées en Belgique, le variant Delta (indien) continue de progresser dans notre pays. La pandémie de Covid-19, dont le variant Delta très contagieux se propage dans le monde, suscite de nouvelles inquiétudes: l'Australie a décidé vendredi le confinement de certains quartiers de Sydney, et Israël va rétablir l'obligation du port du masque dans les lieux publics fermés.

En Belgique, les indicateurs de l'épidémie sont toujours rassurants. Mais la proportion du variant Delta augmente. Faut-il s'en inquiéter? Le porte-parole Yves Van Laethem nous répond dans le RTL INFO 19h. "En pourcentage, il augmente de manière assez spectaculaire. On est passé de 6 à 15% et on s'attend pour la semaine prochaine à atteindre entre 20 et 30%. Le volume total des infections diminue, ce qui fait qu'en quantité absolue, on a une augmentation plus modérée que ce que le pourcentage laisse paraître", éclaire-t-il. 

Selon le porte-parole interfédéral, les dernières données récoltées confirment que la vaccination protège la population de ce variant. "Depuis une dizaine de jours, on a eu la chance d'avoir des informations provenant de l'Angleterre. Elles nous montrent qu'à partir du moment où l'on a deux vaccinations (aussi bien Pfizer, Moderna ou AstraZeneca), on a une protection qui est quasiment la même que pour les autres variants et infections originelle. Avec une seule injection du vaccin, la protection n'est pas aussi excellente d'où l'importance de continuer et faire cette deuxième dose dès que possible", a indiqué Yves Van Laethem. 


 




 

Vos commentaires