La Voix des Sans-Papiers peut rester à court terme dans un bâtiment de Forest

(Belga) L'aile de l'internat de Forest investie depuis samedi par une centaine de membres collectif la Voix des Sans-Papiers (VSP), ne comporte selon une première expertise, pas de danger dans l'immédiat pour ses occupants. Ces derniers peuvent donc continuer à occuper le bâtiment à brève échéance. C'est à l'issue d'une réunion qui aura lieu dans le courant de la semaine avec le cabinet de la ministre de l'Éducation, Marie-Martine Schyns, qu'ils seront fixés sur la possibilité d'une occupation à moyen terme.

"Un expert du cabinet Schyns s'est rendu ce lundi dans l'aile vide d'un internat situé rue Victor Rousseau à Forest qui est occupé par la Voix des Sans-Papiers depuis samedi dernier, afin de faire le point sur la sécurité du bâtiment. Il a conclu que ce dernier ne présentait pas de danger dans l'immédiat et les sans-papiers pourront donc continuer à l'occuper. Il doit toutefois encore rendre un rapport plus circonstancié sur la sécurité du bâtiment sur le moyen terme. Une réunion de négociation dont la date n'a pas encore été fixée, aura lieu cette semaine entre le cabinet Schyns et la Voix des Sans-Papiers, lors de laquelle il sera statué sur la possibilité d'une occupation plus pérenne du bâtiment", indique Violaine Alonso, membre du comité de soutien de la Voix des Sans-Papiers. La Voix des Sans-Papiers occupait depuis fin 2017 un ancien hôtel de la rue d'Arenberg à Bruxelles dans lequel des travaux doivent être effectués. La convention d'occupation signée avec le propriétaire des lieux devait dans un premier temps prendre fin le 28 février dernier. Malgré des réunions et prises de contacts avec diverses instances politiques, aucune solution de relogement n'avait pu être trouvée. C'est dans ce contexte que la Voix des Sans-Papiers a décidé de s'installer samedi dernier dans l'aile inoccupée d'un internat de Forest. (Belga)

Vos commentaires