En ce moment
 
 

La Wallonie réorganise sa campagne de vaccination: voici ce qui change

 
CORONAVIRUS
 

Maintenant que 78% de la population wallonne est complètement vaccinée contre le covid-19, le gouvernement wallon a décidé de réorganiser dès la rentrée sa campagne des vaccinations au sud du pays.

De 40, le nombre de centres de vaccination va ainsi passer à 16, mais des bus de vaccination vont circuler dans différents coins de la Région. Les médecins généralistes pourront aussi vacciner à leur officine, a annoncé jeudi la ministre de la Santé, Christie Morreale (PS) lors d'une conférence de presse. Pour toucher les tranches les plus jeunes (18-35 ans) où la vaccination a rencontré moins de succès, des antennes de vaccination seront ouverts sur les campus universitaires de Louvain-la-Neuve, de Liège et de Namur. Les bus de vaccination cibleront, eux, les différentes Hautes écoles de Wallonie. Les médecins généralistes pourront vacciner eux-mêmes leur propre patientèle, mais, à l'inverse de Bruxelles, ceux-ci devront aller chercher eux-mêmes les doses et seringues dans une pharmacie qui leur sera indiqué.

Par ailleurs, dès le mois prochain, les 150.000 personnes immunodéprimées de Wallonie pourront également recevoir une troisième dose du vaccin à l'hôpital, dans un centre de vaccination, ou de leur médecin. Le gouvernement espère boucler cette opération pour la mi-octobre au plus tard. Des contacts sont par ailleurs en cours pour permettre aussi la vaccination au sein des grandes entreprises du sud du pays. Une concertation est aussi menée pour l'envisager dans les écoles. Pour encourager les jeunes à se faire vacciner, le gouvernement wallon va mener une campagne de sensibilisation centrée sur ce public, a précisé Mme Morreale.


 

 




 

Vos commentaires