En ce moment
 
 

Le 11 juillet, fête de la Communauté flamande, pourquoi?

Ce 11 juillet, les flamands sont donc à la fête. Ils commémorent la bataille des éperons d'or. Cette bataille a vu en 1302 la victoire des milices flamandes sur l'armée française. C'est en fait l'équivalent de notre 27 septembre.

Le 11 juillet, fête de la Communauté flamande, c’est la commémoration de la bataille dite des éperons d'or qui a opposé les milices communales, à Courtrai, et l'occupant français. Le nom "éperons d’or" désigne en fait les éperons des chevaliers français et des troupes de Philippe le Bel que les flamands ont gardés comme trophée. Même si cette bataille était essentiellement flamande, les milices ont été aidées de façon importante par d’autres milices venant de Namur, de Liège, du Brabant et de Zélande. "Les flamands c'était principalement les gens de Bruges, mais il y avait des associés. Par exemple, les gens de Zélande, les gens de Namur. C'étaient des associés féodaux, car ils avaient des liens féodaux avec d'autres régions", explique Greet Verschatse, historienne du musée 1302 à Courtrai.

Une bataille menée ensemble

Cette bataille, qui a mené à l’indépendance de la Flandre à l’époque, a donc était menée de front commun par les Flamands et les Wallons. C’est ce que souhaite rappeler le collectif BPlus qui a décidé d’organiser à Durbuy la célébration de l’évènement. Ils ont organisé des concerts et des animations. Pour Gilles Van Burren, le président du collectif, c’est l’occasion de faire la fête ensemble et de rassembler les citoyens du Nord et du Sud du pays. "Durbuy est une destination de vacances privilégiée des Flamands et donc nous savons très bien qu'en plein mois de juillet à Durbuy, il y a énormément de Flamands. Le but c'est donc de fêter la Communauté flamande ensemble entre Wallons et Flamands", explique-t-il au micro de Geoffrey Guilmot.

Vos commentaires