En ce moment
 
 

Le Belge bon élève en matière de recyclage MAIS… voici sur quels déchets il DOIT encore s'améliorer

90.000 tonnes de plastique sont collectées et recyclées chaque année ici en Belgique, et chez nos voisins européens. Cela ne part pas en Asie.

Mais, tout le plastique que nous consommons n'est pas recyclé, et une partie se retrouve dans la mer : c'est le plastique à usage unique.

90.000 tonnes de déchets plastique sont récoltés chaque année et 43 % sont recyclés. D'après Greenpeace, le plastique belge qu'on pourrait trouver dans la mer vient de ce qu'on jette dans les égouts et les toilettes. Ce plastique qui échappe à la collecte et au recyclage, le plastique à usage unique, est devenu le plus grand pollueur des mers.

En France, certaines plaques d'égouts sont d'ailleurs accompagnées de la mention : "Ne rien jeter. La mer commence ici".

"Il suffit qu'il y ait un morceau de plastique, un petit emballage plastique, qui finit dans le caniveau et qui part dans les égouts, même s'il y a des stations d'épuration, ils n'arrivent pas à arrêter tous les petits morceaux de plastique", rappelle Jeroen Veroeven, chargé de mission chez Greenpeace.   

Et puis les canaux, les fleuves et les rivières aboutissent à la mer : "C'est comme ça qu'on va retrouver parfois des continents entiers dans les océans où tous les plastiques se rassemblent", ajoute-t-il.


"Un impact énorme sur la biodiversité"

Les plastiques qui flottent à la surface ne représentent qu'une infime partie de la pollution : "96% va se retrouver dans le fond des océans et seulement 4% continue à flotter et cela a un impact énorme sur la biodiversité, sur la faune et la flore et on ne pourra plus jamais les récupérer en fait", explique encore le spécialiste chez Greenpeace.

En Belgique, près de 90.000 tonnes de plastiques sont collectées chaque année par Fost plus et envoyées dans des centres de recyclage. Les 3/4 de ces déchets plastiques sont traités chez nous et 1/4 dans les pays voisins, ainsi qu'en Espagne et en Italie.

Selon les sociétés de recyclage, aucun déchet plastique collecté en Belgique ne finit dans la mer. Avec 43% de déchets plastiques recyclés, la Belgique est dans la moyenne européenne.


L'Asie ne veut plus être la "poubelle du monde"

Mais le recyclage est coûteux et certains pays européens exportent leurs déchets à recycler hors de l'Union européenne. Raison pour laquelle, plus d’un an après la Chine, la Malaisie a refusé elle aussi d’endosser le rôle de "poubelle du monde". Des centaines de tonnes de déchets, principalement plastique, sont désormais renvoyées aux pays expéditeurs.

Vos commentaires