En ce moment
 
 

Le Comité de concertation n'a pas suivi les demandes des experts: Erika Vlieghe réagit

 
 

Le comité de concertation a, sans surprise, abouti jeudi à un maintien global des règles déjà valables actuellement. Rien ne change pour le télétravail (un jour de retour admis par semaine), pour les transports en commun et l'enseignement reprendra bien à 100% en classe dès la rentrée, en maternelle, primaire et secondaire. 

Est-ce que les experts du groupe chargé de recommander la stratégie de gestion (le GEMS) regrette que le Codeco n'ai pas suivi leurs demandes? 

Le GEMS demandait que la capacité des transports en commun soit diminué de moitié, le télétravail 4 jours sur 5 et des contacts limités à 2 ou 3 foyers.

"Cela pose un souci car quelle est la suite, surtout dans les hôpitaux, où on voit qu'on se prépare sur tous les plans. Et il y a une grande chose qu'on peut faire pour éviter un influx énorme dans les hôpitaux et chez les médecins généralistes, c'est réduire le taux de contaminations", indique Erika Vlieghe, la présidente du GEMS. "Je regrette qu'on ne fasse pas plus pour réduire les contaminations notamment dans les transports publics. Il faut trouver des solutions là. Ceci dit, la plus grande partie des contaminations se font dans la vie privée. Là, il faut envoyer plus de messages. J'appelle les citoyens à faire attention. Il ne faut pas communiquer des messages optimistes du style "Ce n'est pas tellement grave"."

 


 

Vos commentaires